SNCF : vers une fin progressive du statut de cheminot ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Chaque matin, Nicolas Barré fait le point sur une question d'actualité économique.

Douche froide à la SNCF: un rapport remis au gouvernement préconise des réformes radicales.

Ce rapport rédigé par l’ancien patron d’Air France KLM Jean-Cyril Spinetta sera dévoilé aujourd’hui. En voici les grande lignes. Il part d’abord d’un constat: le système ferroviaire français fonce dans le mur. Il s’endette de trois milliards d’euros chaque année. La dette frôle désormais les 50 milliards. L’Etat, c’est à dire les contribuables, va devoir passer à la caisse pour éviter la faillite. Mais pas question de le faire sans que la SNCF, de son côté, ne se réforme de fond en comble.

A savoir?

La fin progressive du statut de cheminot, qui serait supprimé pour les nouvelles recrues. La transformation de la SNCF en société anonyme, ce qui offre beaucoup plus de souplesse de gestion. La fermeture de milliers de petites lignes peu utilisées.

Mais aussi de certaines gares TGV qui ne doivent leur existence qu’à des élus influents. Pour faire passer la pilule, le rapport ne remettrait pas en question les billets gratuits dont bénéficient les cheminots et leurs familles. Malgré tout, les syndicats voient rouge. Car ce rapport n’est pas destiné à finir dans un placard: il doit servir de base à la loi mobilité que prépare le gouvernement pour le printemps. Bras de fer en perspective.