SNCF : des résultats exceptionnellement bons et embarrassants pour 2017

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Chaque matin, Daniel Fortin fait le point sur une question d'actualité économique.

C’est aujourd’hui que les dirigeants de la SNCF se rendent à la convocation de la ministre des Transports, Elisabeth Borne, pour s’expliquer sur les incidents à répétition survenus dans les gares parisiennes et ils arrivent à ce rendez-vous avec  une surprise de taille.

Cette surprise ce sont tout simplement des résultats exceptionnellement bons pour 2017. Les comptes ne sont pas encore complètement arrêtés mais, selon nos informations, la marge opérationnelle du groupe atteindrait 2,6 milliards d’euros, c’est 300 millions de mieux qu’en 2016. C’est une bonne nouvelle et pourtant, elle embarrasse plutôt la direction.

Pourquoi ? Ça devrait plutôt conforter Guillaume Pépy, le président de la SNCF, que l’on disait menacé ?

En théorie oui, mais dans le climat actuel où la colère des usagers grandit devant la détérioration récente du service, l’argument des bons résultats peut se retourner contre la direction. Les syndicats donnent d’ailleurs le ton. Ils expliquent déjà que ces bénéfices sont le fruit d’une politique de rigueur excessive, responsable selon eux de la détérioration de notre système ferroviaire. Et puis il y a les voyageurs qui peuvent penser que la SNCF se fait de l’argent sur leur dos avec des tarifs trop élevés. Alors tous ces arguments ne sont pas toujours rationnels , mais il faut s’en méfier car c’est aujourd’hui ce que l’opinion a envie d’entendre.