Selon l'Insee, la destruction d’emplois industriels en France aurait pris fin l’an dernier

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Chaque matin, Daniel Fortin fait le point sur une question d'actualité économique.

C’est une première depuis seize ans, la destruction d’emplois industriels en France aurait pris fin l’an dernier selon l’Insee.

On en serait à zéro emploi supprimé au quatrième trimestre selon l’Institut. Même si ces chiffres doivent encore être confirmés, c’est peut-être la fin d’un long cauchemar, celui de l’interminable désindustrialisation qui frappe la France avec plus de 1.000 usines fermées depuis dix ans, un million d’emplois perdus en moins de 20 ans et deux millions de rescapés aujourd’hui, un niveau plancher en dessous duquel on espère ne plus descendre. 

C’est une bonne nouvelle mais est-ce que ça va durer et est-ce que l’emploi va reprendre ?

Alors là il faut être prudent parce que oui, la production industrielle se redresse, elle a progressé de 2,5 % sur les 11 premiers mois de 2017. Au cours des trois derniers mois, elle aurait même retrouvé son niveau de 2008 au moment du déclenchement de la crise financière. Mais dans le même temps, la compétitivité de nos usines reste faible, notamment en raison d’une automatisation insuffisante ce qui veut dire que si les industriels investissent à nouveau, ce qui est le cas. Ce sera plutôt dans des robots que dans des embauches donc il y a peu de chance que l’on retrouve un haut niveau d’emploi dans l’industrie dans les années qui viennent.