Paris déroule le tapis rouge pour attirer les banquiers de Londres

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque matin, Daniel Fortin fait le point sur une question d'actualité économique.

Paris déroule le tapis rouge pour attirer les banquiers de Londres chassés par le Brexit, avec une nouvelle mesure à l’étude qui concernerait les plus hauts revenus. 

L’idée est d’accorder un allégement de charges sociales aux financiers gagnant plus de 250.000 euros par an. La décision serait annoncée au mois de janvier prochain et l’objectif, c’est de rendre Paris attractif pour les banquiers de la City. Pour l’instant, ça n’est pas le cas. Si on prend l’exemple de Francfort, l’autre grande place financière européenne, les charges y sont 15 fois moins élevés pour les hauts salaires. Or ce qui est en préparation à Bercy, c’est un alignement pur et simple sur ce niveau de charges allemand.

Mais comment justifier un tel cadeau aux yeux de l’opinion publique ?

C’est le problème, Bercy assure que cette mesure sera neutre pour les comptes public puisque les bénéficiaires gagneront plus d’argent et donc paieront à l’arrivée plus d’impôts. Mais le sujet est sensible et les banquiers sont moins aimés en France que les footballeurs. Donc le seul moyen de faire accepter ces faveurs qu’on leur accorde, c’est qu’elles soient efficaces et attirent effectivement des équipes de la City en France. Or pour l’instant, rien n’est moins sûr.