L’industrie automobile française retrouve sa forme d’avant crise

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque matin, Daniel Fortin fait le point sur une question d'actualité économique.

L’industrie automobile française retrouve sa forme d’avant crise, les ventes de voitures devraient retrouver des niveaux records en 2018.

Selon une étude du comité des constructeurs, les ventes pourraient atteindre 2,2 millions de véhicules cette année. Il faut remonter à 2011 pour retrouver un tel chiffre. C’est évidemment un signe encourageant de plus pour l’économie française car ce sont d’abord les particuliers qui tirent les ventes, ce qui montre une certaine confiance retrouvée dans l’avenir. On constate toutefois également une forte reprise des commandes dans les entreprises qui reconstituent leur flotte de véhicules. Si l’on ajoute à cela des mesures ponctuelles comme la prime à la conversion pour échanger sa voiture polluante contre un véhicule neuf,  qui rencontre un vrai succès, le marché pourrait connaitre sa quatrième année de hausse consécutive du jamais vu depuis quinze ans.

Est-ce que cela veut dire que l’on va recréer des emplois dans l’automobile ?

Pour l’instant, on ne va plus en perdre et c’est déjà beaucoup. Aujourd’hui, les usines tournent à plein régime et surtout les constructeurs ont signé avec les syndicats des accords de flexibilité qui permettent une hausse du temps de travail en cas de besoin contre la garantie de maintenir un certain niveau de production en France. On est clairement entré dans un cercle vertueux, le seul point d’inquiétude c’est la remontée des prix du pétrole à 80 dollars ce jeudi avec, évidemment, une hausse du prix de carburants. Ça c’est un vrai danger pour l’avenir.