Les grands travaux de Donald Trump

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Chaque matin, Nicolas Barré fait le point sur une question d'actualité économique.

Donald Trump ouvre les vannes : il a présenté hier soir son gigantesque plan d’infrastructure et les sommes donnent le vertige

L’an prochain, le déficit de l’Etat américain atteindra la somme inouïe de 1.000 milliards de dollars, l’équivalent du PIB du Mexique. Il faut bien cela pour financer toutes les promesses électorales de Trump: les baisses d’impôt et son plan d’infrastructures qui doit atteindre 1.500 milliards de dollars sur les 10 prochaines années. Trump veut financer des autoroutes, des lignes de chemin de fer, des réseaux d’eau et d’électricité. Sans oublier le mur avec le Mexique. L’objectif, selon la Maison Blanche, est d’encourager "l’American spirit" en ouvrant grand le robinet de l’argent public pour favoriser des projets privés.

Et les entreprises se frottent les mains

Oui y compris les entreprises étrangères, du moins les grandes qui sont implantées aux Etats-Unis. Potentiellement, ce programme d’infrastructure est bon pour Lafarge Holcim, Alstom, Suez, Veolia et d’autres. Sauf que cela commence à tanguer dans la majorité. Des élus au Congrès s’inquiètent d’une gigantesque fuite en avant. Le pays va s’enfoncer dans la dette juste au moment où les taux d’intérêt remontent. Un jour viendra où le réveil sera douloureux pour les contribuables américains.