Le plan pour booster l’agriculture bio

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque matin, Daniel Fortin fait le point sur une question d'actualité économique.

Le gouvernement va consacrer plus d’un milliard d’euros au développement de l’agriculture biologique, l’objectif est de doubler les surfaces cultivées.

Pour l’instant, on estime à un peu plus de 6% la part des terres cultivées en bio en France. L’objectif est de passer à 15% d’ici à la fin du quinquennat, c’est un effort important mais nécessaire car la demande explose. Le marché devrait dépasser les huit milliards d’euros, il a progressé de 17% l’an dernier et on ne sait pas où ça va s’arrêter. Tout simplement parce que le bio est devenu une priorité pour les grandes surfaces alimentaires, elles en mettent plein leurs rayons du coup elles décuplent la demande.

Mais est-ce que ce plan suffira à y faire face ?

Alors sans doute pas. Il faut savoir que même si les surfaces agricoles labellisées bio ont été multipliées par six en dix ans, leur rendement est très insuffisant car elles sont trop petites. La conséquence c’est que la France importe aujourd’hui 30% de ses besoins en bio. C’est un taux qui pourrait rapidement progresser si on n’augmente pas les surfaces. D’où ce plan entièrement destiné à accélérer la conversion au bio des agriculteurs. Mais il faudra aller plus loin et aider les fermes bio à se regrouper pour augmenter leur taille donc leur rendement avec un risque, celui de revenir à une forme d’agriculture intensive qui serait évidemment contraire à l’esprit même du bio.