La maison mère de Conforama dans la tourmente

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque matin, Nicolas Barré fait le point sur une question d'actualité économique.

Grosse inquiétude chez Conforama. La maison mère de l’enseigne française est prise dans une tempête financière sur fond de scandale.

Très grosse inquiétude en effet. Ce mercredi, l’action de la maison-mère de Conforama s’est effondrée de 60% à la Bourse de Francfort. Une enquête est en cours, des perquisitions ont eu lieu. Des irrégularités comptables ont été découvertes. Le patron de cette société mère a dû démissionner hier. Les magistrats du parquet en Allemagne parlent d’une enquête "de grande ampleur". Bref, on craint le pire et pour Conforama, qui compte 288 magasins et réalise 3,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires, cette situation est bien sûr préoccupante.

Conforama résiste face à Ikea, son principal concurrent, grâce au soutien de sa maison-mère.

Exactement. La maison-mère de Conforama, qui s’appelle Steinhoff, possède de nombreuses enseignes d’ameublement dans le monde. Elle a donc une très forte capacité d’achat. C’est ce soutien dans les achats et dans la logistique qui permet à Conforama de maintenir des prix serrés et de tenir tête à Ikea. Mais si les comptes de la maison-mère ont bel et bien été trafiqués, alors tout l’édifice risque de vaciller. L’an dernier, Conforama, plein d’ambition, avait failli racheter Darty avec l’appui de son actionnaire. Aujourd’hui, l’objectif est d’éviter d’être rattrapé par les affaires financières qui le frappent.