EDF renvoie à 2029 les fermetures de centrales nucléaires

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Chaque matin, Nicolas Barré fait le point sur une question d'actualité économique.

EDF prend ses distances avec Nicolas Hulot. Et renvoit à 2029 les fermetures de centrales nucléaires.

Oui EDF a fait ses calculs. Il en ressort, selon ses experts, qu’il n’est réaliste d’envisager des fermetures de centrales nucléaires avant 2029, en dehors de celle de Fessenheim prévue l’année prochaine. Aucune fermeture, donc, pendant plus de dix ans ! Voilà qui ne va pas plaire à Nicolas Hulot. La semaine dernière, lors de ses vœux, il avait pourtant indiqué que son plan de programmation de l’énergie, qui couvre la période 2024-2028, prévoirait un scénario précis de fermetures de centrales nucléaires.

Et pourquoi EDF repousse ces fermetures ?

EDF pointe deux contraintes imposées par le gouvernement. Un : la fermeture de toutes les centrales à charbon d’ici 2022. C’est un engagement présidentiel pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre. Deux : l’interdiction de toute nouvelle centrale au gaz. Résultat, c’est mécanique, la France devra maintenir en activité tout son parc nucléaire et prolonger la vie des réacteurs de 40 à 50 ans. Sinon, on manquera d’électricité. D’autant que la croissance revient. Pour EDF, ce calcul est mathématique, il n’est pas politique. Nicolas Hulot va devoir s’y faire.