Dépenses publiques : la Cour des comptes accusent le gouvernement d’adopter une politique budgétaire trop laxiste

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque matin, Daniel Fortin fait le point sur une question d'actualité économique.

La charge de la Cour des comptes contre la gestion d’Emmanuel Macron, c’était ce mercredi. Les mots sont feutrés mais dans leur rapport les magistrats accusent l’exécutif d’adopter une politique budgétaire trop laxiste.

On a beau être habitué au côté père fouettard de la Cour des Comptes, la charge est quand même assez virulente. Les magistrats estiment que le gouvernement ne taille pas assez dans les dépenses publiques. Elles ont progressé l’an dernier exactement au même rythme que lors des cinq années précédentes. Encore pire, la Cour émet un doute sérieux sur les promesses d’économies faites pour 2018 car elles reposent essentiellement sur l’engagement des collectivités locales de baisser leurs dépenses de fonctionnement. Il y a en effet de quoi avoir des doutes.

Pourtant on avait compris que les milieux économiques se félicitaient de la présidence Macron ?

Oui parce qu’il y a eu un effet indiscutable sur la confiance des chefs d’entreprise et aussi sur l’image de la France à l’étranger. Mais quand on regarde de près les chiffres, on se rend compte que tout cela est très fragile. Un seul  exemple, si le déficit français a bien baissé l’an dernier pour passer sous la barre des 3% du Produit intérieur brut, c’est uniquement grâce à la bonne conjoncture qui a apporté l’an dernier huit milliards d’euros de recettes fiscales supplémentaires. Il n’est pas sûr que ça se reproduira tous les ans.