Bruxelles présente la création d’une nouvelle Autorité européenne du travail

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Chaque matin, Nicolas Barré fait le point sur une question d'actualité économique.

Pour mieux lutter contre le dumping social, Bruxelles présente aujourd’hui la création d’une nouvelle Autorité européenne du travail.

C’est la pièce manquante du puzzle, selon la commissaire aux Affaires sociales, la belge Marianne Thyssen. L’idée est simple : l’Europe a pris des mesures sur les travailleurs détachés, la lutte contre le dumping social, la mobilité au sein de l’Union etc. Mais encore faut-il que ces règles soient bien appliquées par les États. Or ce n’est pas le cas. Dans la réalité, certains pays, notamment de l’Est, ferment les yeux sur les abus car ça les arrange bien et si les administrations locales ne font rien, personne ne peut le vérifier. Ce sera donc le rôle de cette nouvelle Agence, d’aller demander des informations et d’enquêter pour voir si, réellement, les règles sociales sont bien appliquées de la même manière dans tous les pays de l’Union.

Avec le pouvoir de signaler les abus ?

Exactement. Il existe bien une Autorité bancaire qui vérifie que les règles sont respectées dans toute l’Europe. C’est la même idée appliquée au social. Cette Autorité, qui compterait 150 employés, vérifiera que les règles du marché du travail ne sont pas détournées d’un pays à l’autre. Il y a 17 millions d’Européens qui travaillent dans un autre pays de l’Union que leur pays d’origine. Cette Autorité aura aussi pour fonction de faire respecter les règles de protection sociale. Pour que l’Europe devienne vraiment un marché du travail unique.