VIDÉO - Valls et les PME : l'actu en 30 secondes

  • A
  • A
    l'actu en 30 secondes est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
    Partagez sur :

    ANTISÈCHE - Quelles sont les infos à ne pas rater aujourd'hui ? Chaque jour la rédaction d'Europe 1.fr vous propose sa sélection.

    PME
    Manuel Valls a dévoilé mardi un paquet de mesures pour doper l'embauche dans les petites et moyennes entreprises, "un Jobs act à la française". Le Premier ministre a tenu sa promesse faite aux partenaires sociaux de ne pas toucher aux fondamentaux du contrat de travail. Il a néanmoins présenté des mesures inattendues, comme la possibilité de renouveler deux fois (au lieu d'une) les contrats à durée déterminée ou en intérim. Ce "jobs act" représentera un coût d'environ 200 millions d'euros pour l'Etat.
    >> CDD, CDI, seuils fiscaux : le plan de Valls pour les PME

    DISPARUES DE PERPIGNAN
    Jacques Rançon lève peu à peu le voile sur l'un des plus grands mystères criminels français. Ce Perpignanais de 54 ans interpellé en octobre dernier pour le meurtre de Moktharia Chaib, aurait avoué avoir tué la troisième des "disparues de Perpignan", Marie-Hélène Gonzalez, 22 ans, survenue en 1998, révèle le quotidien La Montagne mardi.
    >> Jacques Rançon avoue un second meurtre

    INFO EUROPE 1
    Finalement, vous n'irez pas faire vos emplettes dans les rayons de La Fnac les dimanches. Dans le cadre de la loi Macron, les députés avaient permis aux enseignes culturelles de pratiquer l'ouverture dominicale. Mais selon nos informations, les députés ont préparé un amendement pour revenir sur cette mesure.
    >> Non, la Fnac n'ouvrira pas le dimanche

    LE CHIFFRE
    Le chiffre "alarmant" est en constante hausse depuis ces dernières années. Plus de 3 millions d'enfants, soit un sur cinq, vivent sous le seuil de pauvreté en France. De 2008 à 2012, 440.000 enfants supplémentaires ont plongé avec leurs familles dans la pauvreté. Dans le détail, 30.000 jeunes sont sans domicile, 9.000 habitent des bidonvilles et 140.000 décrochent de l'école chaque année. Ce rapport de l'Unicef France sur les moins de 18 ans doit être remis mardi aux experts du Comité des droits de l'enfant, une instance de l'ONU.
    >> Le rapport accablant de l'Unicef sur les conditions de vie des enfants en France