VIDEO - Taxis, Laurent Bourgnon : l'actu en 30 secondes

  • A
  • A
    l'actu en 30 secondes est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
    Partagez sur :

    ANTISÈCHE - Quelles sont les infos à ne pas rater aujourd'hui ? Chaque jour la rédaction d'Europe 1.fr vous propose sa sélection.

    Taxis

    Grosse pagaille à Paris et dans les grandes villes. Des centaines de taxis en colère ont commencé à converger jeudi matin autour des aéroports parisiens pour dénoncer la "concurrence sauvage" de l'application mobile UberPOP, dans un contexte tendu par plusieurs agressions. D'autres manifestations importantes sont prévues à Nice, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Lyon et Lille. "Le but c'est d'occuper l'espace, parce qu'il y a un vrai ras-le-bol", a expliqué Karim Asnoun, de la CGT. 

    Suivez cette mobilisation en direct sur Europe1.fr 

    Laurent Bourgnon
    Qu'est-il arrivé à Laurent Bourgnon ? Le navigateur vainqueur de la Route du Rhum est porté disparu après une plongée, près de l'atoll de Toau, dans l'archipel des Tuamotu en Polynésie française, a-t-on appris du haut-commissariat, qui représente l'Etat dans cette collectivité d'outre-mer. Il effectuait une croisière privée sur son voilier avec plusieurs passagers.

    Les explications d'Europe1.fr

    Grèce
    Les négociations marathon pour éviter à la Grèce un défaut de paiement vont reprendre jeudi, à Bruxelles. Le Premier ministre grec Alexis Tsipras et ses créanciers espèrent toujours trouver un accord préliminaire à présenter dans la journée. Une réunion au sommet s'est tenue pendant environ deux heures dans la nuit de mercredi à jeudi, entre Alexis Tsipras, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde et le président de la BCE Mario Draghi. Sans succès.

    Quels sont les enjeux ? Europe1.fr vous explique tout

    Justice
    La plus importante affaire d’infanticide en France va connaître son épilogue. Le procès de Dominique Cottrez, accusée d’avoir assassiné huit de ses nouveaux-nés à partir de 1989 et de l’avoir caché à sa famille pendant vingt ans, s’ouvre jeudi devant la cour d’assises du Nord, à Douai. En juillet 2010, huit cadavres de bébés avaient été découverts dans le pavillon et le jardin familial du village de Villers-au-Tertre, dans le Nord. Dominique Cottrez, aide-soignante alors âgée de 46 ans, avait rapidement avoué les meurtres. A partir de jeudi, la justice tentera de comprendre comment cette femme, décrite comme une "bonne mère", a pu basculer dans l’horreur durant près de deux décennies.

    Le récit avec Europe1.fr