VIDÉO - Nucléaire iranien, incendie : c'est l'actu en 30 secondes

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
    l'actu en 30 secondes est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
    Partagez sur :

    ANTISÈCHE - Quelles sont les infos à ne pas rater aujourd'hui ? Chaque jour la rédaction d'Europe 1.fr vous propose sa sélection.

    FAITS DIVERS
    Les enquêteurs privilégient la thèse d'un "acte malveillant" à l'origine de l'incendie déclenché par deux explosions sur le site pétrochimique LyondellBasell à Berre-l'Etang, dans les Bouches-du-Rhône, a-t-on appris mardi de sources concordantes.
    >> Incendie sur un site pétrochimique à Berre l'Etang : la thèse d'un "acte malveillant" privilégiée

    NUCLÉAIRE IRANIEN
    "Ce n'est pas un accord parfait (...) mais il ouvre un nouveau chapitre d'espoir". Le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif, a salué mardi matin à Vienne l'accord conclu sur le nucléaire iranien après 12 ans d'impasse. L'accord nucléaire ouvre "de nouveaux horizons", a, pour sa part, réagi le président iranien Hassan Rouhani sur Twitter. Après 17 jours de négociations, un accord "suffisamment robuste" pour une période de plus de dix ans, selon les termes de Laurent Fabius, a en effet été trouvé. Les détails sur le texte commencent tout juste à filtrer.
    >> Après 12 ans d'impasse, un accord historique
    DÉCORATION
    Dans cette promotion de 544 personnes, publiée mardi au Journal officiel, figurent deux grand'croix, la plus haute distinction de l'Ordre : l'une décernée à Michel Rocard (84 ans)et l'autre à la mathématicienne Yvonne Choquet-Bruhat.  A cinq mois de de la conférence mondiale sur le climat (COP21), Nicolas Hulot, envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète, est promu commandeur.
    >> Hulot, Rocard et Jugnot décorés de la légion d'honneur
    ASTRONOMIE
    Un grain de sable et c’est la catastrophe. La pression était à son comble ces dernières semaines chez les astronomes. Ces derniers ont pu confirmer – il y a seulement quelques jours - que rien ne viendrait se mettre en travers de la trajectoire de New Horizon. La sonde avance à 49.600 km/h vers la mystérieuse planète et ses cinq lunes. A cette vitesse, même un débris gros comme un grain de sable peut être catastrophique pour l’engin.
    >> La sonde New Horizons s’apprête à survoler Pluton