VIDÉO - Attentat en Isère : c'est l'actu du jour, en 30 secondes

  • A
  • A
    l'actu en 30 secondes est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
    Partagez sur :

    ANTISÈCHE - Quelles sont les infos à ne pas rater aujourd'hui ? Chaque jour la rédaction d'Europe 1.fr vous propose sa sélection.

    ATTENTAT EN ISÈRE
    EN DIRECT - Un à deux suspects se sont introduits vendredi, à Saint-Quentin-Fallavier, dans une usine classée Seveso et provoqué l'explosion de bonbonnes de gaz. Un des auteurs présumés a été arrêté.
    >> Les dernière infos à  lire ici dans l’Essentiel

     

    ATTENTAT EN ISÈRE
    François Hollande a réagi vendredi, depuis Bruxelles, à l'attaque commise contre une usine de l'Isère, qui a fait un mort et deux blessés. "L'attaque est de nature terroriste, dès lors qu'il a été retrouvé un cadavre décapité avec des inscriptions", a déclaré le chef de l'Etat, confirmant qu'il "y aurait un mort et deux blessés". "L'individu suspecté d'avoir commis cet attentat a été arrêté et identifié", a t-il également indiqué.
    >> Attentat en Isère : Hollande indique que "l'attaque est de nature terroriste"


    ATTENTAT EN ISÈRE
    Le suspect de l’attentat perpétré vendredi à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, serait d’origine nord-africaine.  Peu avant 10 heures, dans la petite commune de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, un ou deux hommes se sont introduits sur le site de l’usine Air Products à bord d’une camionnette pour commettre un attentat. Une personne est morte et plusieurs autres ont été blessées. Le ou les suspects se sont fait passer pour des livreurs. Ils auraient donc projeté le véhicule contre les bouteilles de gaz, ce qui a provoqué une explosion. Un homme, soupçonné d’être l’auteur de l’attaque, a ensuite été arrêté par un pompier qui se trouvait sur place.
    >> Ce que l’on sait sur le suspect arrêté, à lire ici


    ATTENTAT EN ISÈRE
    La tête d’un corps décapité a été recouverte d'inscriptions en arabe et accrochée au grillage de l'enceinte de la société avec un drapeau islamiste.
    >> Suivez l’édition spéciale d’Europe1, ici