Eleveurs, Sida : c'est l'heure de l'actu en 30 secondes

  • A
  • A
    l'actu en 30 secondes est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
    Partagez sur :

    ANTISÈCHE - Quelles sont les infos à ne pas rater aujourd'hui ? Chaque jour la rédaction d'Europe 1.fr vous propose sa sélection.

    ÉLEVEURS
    Tancé par les agriculteurs qui réclament de le rencontrer pour mettre fin à leurs blocages de routes en Normandie, Stéphane Le Foll a réagi mardi matin à la crise qui secoue l'élevage français. "Trois crises différentes sont conjuguées : crise sur la viande porcine, crise sur la viande bovine, crise sur le lait. Nous devons veiller à répondre à l’urgence et à travailler sur le moyen et le long terme", a expliqué le ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement sur France 2.
    >> Le Foll annonce des "aides spécifiques pour l'élevage"


    MÉDECINE
    Née avec le virus du VIH en 1996, elle est en rémission depuis maintenant 12 ans. Une jeune Française de 18 ans, infectée par le virus du sida pendant la grossesse de sa mère, ne garde en effet aucune trace du virus du Sida dans son sang depuis l'âge de six ans, selon une étude publiée lundi. Et ce malgré l'arrêt de son traitement au même âge. Un cas inédit qu'Europe 1 vous explique en trois questions.
    >> Une fille de 18 ans, infectée par le virus du sida à la naissance, est en rémission depuis l'âge de six ans.
    DIPLOMATIE
    Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a annoncé mardi qu'il se rendra "la semaine prochaine" en Iran, où il rencontrera notamment le président Hassan Rohani après la conclusion de l'accord historique sur le programme nucléaire de Téhéran.
    >> Laurent Fabius se rend en Iran le 29 juillet et rencontrera Hassan Rohani
    TENSIONS
    Les bureaux de vote ont officiellement ouvert mardi matin au Burundi. Les Burundais se rendent aux urnes pour l'élection présidentielle, alors que le président Pierre Nkurunziza, dans l’œil du cyclone depuis de longs mois, est assuré de remporter un troisième mandat controversé. Sa candidature, jugée contraire à la Constitution par ses opposants, a plongé le petit pays d'Afrique de l'Est dans sa plus grave crise depuis dix ans.
    >> Les Burundais votent mardi pour élire leur président, un scrutin qui se déroule dans un climat délétère.