Le journal de la Coupe du monde - Didier Deschamps pourrait afficher une équipe de "jeunes" contre l'Australie

  • A
  • A
Le journal de la Coupe du monde est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

La Coupe du monde 2018 en Russie comme si vous y étiez ! La rédaction d'Europe 1 vous donne les dernières informations sur le terrain et en dehors.

La frénésie du foot est déjà à Moscou !

Le foot pris à patrie, à toutes les patries : 32 nations, 736 joueurs, 64 matches et un rêve commun : succéder le 15 juillet à l'Allemagne, sacrée au Brésil il y a quatre ans. Plus d'un million de supporters est attendu dans le pays de Vladimir Poutine. Un enjeu d'image pour lequel le président russe a mis les moyens. Coût estimé : environ 10 milliards d'euros, c'est le Mondial le plus cher de l'Histoire.
Aujourd'hui à 16h30 (+1h en Russie), cérémonie d'ouverture au stade Lujniki avec notamment la pop star anglaise Robbie Williams.
Puis à 17 heures, le coup d'envoi du match d'ouverture : Russie - Arabie Saoudite.

La surprise du jour nous vient de Didier Deschamps.

Vent de changement et de jeunesse sur les Bleus. Le sélectionneur pourrait aligner samedi midi pour France - Australie (le premier match) une équipe titulaire d’une moyenne d'âge de 24 ans. Exit les trentenaires Matuidi et Giroud, remplacés par Tolisso et Dembélé. En défense, on attend Pavard et Hernandez. Des choix forts, pour un état d'esprit qui transpire dans les propos de Kylian Mbappé : haïr la défaite.

Les Français plus sereins que les Espagnols.

Les médias espagnols en éditions spéciales "Lopetegui, destituido". L'une des nations favorites destabilisée par l'éviction, à deux jours de son entrée en lice, du sélectionneur Julen Lopetegui. Il a été limogé après une colère du président de la Fédération espagnole qui n'a pas apprécié que l'entraîneur finalise dans le secret son futur transfert au Real Madrid. L'Espagne affronte demain soir le Portugal, choc du groupe B.

On finit avec le "miaou" du jour.

Achille le Chat est l’animal pronostiqueur officiel du Mondial. La technique : deux gamelles de nouriture avec les drapeaux des nations. Celle privilégiée par le félin est censée gagner. C'est aussi le premier test pour lui ce soir : Achille a désigné la Russie plutôt que l'Arabie Saoudite.