Un pansement aux coquilles d’œuf pour booster la cicatrisation

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anne Le Gall nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Le pansement du futur à base de coquilles d'œufs

C'est fou comme les sparadraps inspirent la recherche.
Il y a déjà eu des tests sur des pansements à base d'algues, il y a également ceux qui changent de couleur en cas d'infection.
Des chercheurs de l'institut national de recherche sur la santé de Bradford ont eu l'idée d'expérimenter un pansement formé par des coquilles d'œufs broyées. Leur mélange, qui est en fait un patch de 10 centimètres de côté, a été testé sur des plaies chroniques, celles qui mettent normalement plus d'un mois à guérir.
La bonne surprise, nous disent ces chercheurs, c'est que ce patch facilite la cicatrisation. Cela s'explique à priori par le Zinc contenu dans les coquilles d'œufs, qui a pour effet de favoriser la régénération des tissus.

Quand pourra-t-on utiliser ce pansement ?

La commercialisation pourrait se faire assez vite puisque les premiers essais cliniques sont prévus dès l'année prochaine pour une possible mise sur le marché en  2018.

Autre avantage de ce pansement cicatrisant : son prix
Sachant que l'on jette 600 millions de coquilles d'œufs dans le monde chaque jour, utiliser ce déchet comme matière première serait bien plus plus rentable que de fabriquer des pansements à base de collagène comme actuellement.