Le CO2 qui se transforme en pierre

  • A
  • A
Innovation est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anne Le Gall nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Innovation : une découverte faite en Islande, on peut transformer du CO2 en pierre.

Transformer la pollution, le gaz carbonique, en pierre pour construire des routes,  ce n'est plus tout à fait un rêve.
Après 10 ans de recherche une équipe de chercheurs islandais, américains et français du CNRS de Toulouse, ont réussi cette prouesse de transformer chimiquement du dioxyde de carbone en un minéral solide, une sorte de roche calcaire.
La transformation a eu lieu en Islande à 25 kilomètres de Reykjavik et surtout à 400 mètres sous terre.
Les chercheurs ont en effet injecté dans le sous-sol volcanique 220 tonnes de  de CO2, récupérées auprès d'une usine. Ce gaz dissous dans de l'eau s'est ensuite transformé par réaction avec le sous-sol basaltique, en roche calcaire de façon définitive. Leurs travaux ont été publiés dans le magazine Science.

Combien de temps faut-il pour faire cette transformation ? 

Un peu moins de deux ans, c'est la bonne surprise de ses travaux, c'est beaucoup plus rapide que prévu. Naturellement, ce processus prend des centaines d'années, mais les scientifiques ont réussi à accélérer le phénomène.

A-t-on trouvé la solution pour dépolluer la planète ?

Ça semble un peu trop beau. Tout n'est pas encore gagné car avant de commercialiser un telle technique, il va falloir d’autres tests grandeur nature et il faudrait savoir qui est prêt à payer au moins 30 dollars pour transformer chaque tonne de CO2 en cailloux. Chaque Français émet plus de cinq tonnes par an et il faut aussi pouvoir capter ces polluants.
Mais la technique reste malgré tout prometteuse, elle figure parmi les moins chères en matière de stockage de C02.