Japon : un écrivain mort va revenir donner des cours sous forme de robot

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anne Le Gall nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

L'innovation : la résurrection par la technologie d’un écrivain japonais du siècle dernier

Soseki Natsume, un écrivain majeur au Japon, est mort en 1916. Pourtant à partir de décembre prochain, il, va revenir donner des cours de littérature à Tokyo au sein de l’université dans laquelle il a lui-même a étudié.

C'est son hologramme qui va donner des cours ?

Ça aurait pu, ça devient à la mode dans les concerts. On a notamment vu réapparaitre récemment sur scène Mikael Jackson ou Elvis Presley grâce aux hologrammes et en janvier prochain, ce seront ceux de Dalida ou de Claude François qui arriveront en France.
Mais non, ici, l’écrivain sera vraiment physiquement présent assis derrière  une table car c’est grâce à un robot qu’il va revivre. Un robot qui aura ses traits et presque sa voix, son visage a été conçu à partir de photos et de son masque mortuaire.
Sa voix a été copiée sur celle de son petit-fils, qui est toujours en vie.
Ce robot  d'un mètre 30 sera programmé pour donner des cours et faire des lectures publiques. Toutes les données connues sur la vie de l'écrivain seront utilisées pour que le robot ait une personnalité la plus proche possible de la sienne.

A quoi ça sert tout ça ?

A célébrer en grande pompe les 100 ans de la mort de l'écrivain et à faire progresser la robotique et l’intelligence artificielle mais également à booster la fréquentation du cours de Littérature de la  faculté Nisho ga ku Sha de Tokyo.
Peut-être qu'un jour un robot fera revivre Proust ou Victor Hugo à La Sorbonne...