Comment transformer des mégots en briques pour maisons ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anne Le Gall nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Des scientifiques de l'université de Melbourne l'affirment : la solution pour nettoyer la planète de ses mégots, c'est de les incorporer dans des briques. Ils ont bien étudié la question et publié leur travaux, avec ce nouvel ingrédient, les briques gardent leur qualité et aspect rouge et rose ordinaire. Mais en plus, elles sont un peu plus légères, plus isolantes et elles coûtent moins cher à fabriquer car il y a moins de dépenses  d’énergie. C’est assez malin car la recette des briques aux mégots est simple. On incorpore 1% de mégot de cigarettes dans l'argile au moment de la cuisson de la brique, quand le four est à 1.000 degrés.

1% de mégots seulement ? Ce n'est pas un recyclage très efficace si ?

Si en fait, car si on incorpore 1% de mégots de cigarette dans seulement 2,5% de la production de brique annuelle mondiale, on peut potentiellement débarrasser la planète de la totalité de ses mégots. Quand on sait que les mégots mettent en temps normal 12 ans à se dégrader naturellement, et qu’il relâchent dans les sols des métaux lourds : ça fait réfléchir ! Ici, l’avantage c’est que les métaux toxiques sont piégés dans l’argile par la cuisson, il n’y a donc pas de rejet dans la nature même s’il pleut.

La brique aux mégots est donc prometteuse surtout quand on sait que le nombre de mégot jetés va augmenter de 50% d'ici 2025, à cause de la croissance de la population mondiale. Reste juste le problème de la collecte, il faudrait créer des poubelles qui ne recueillent que des mégots de cigarettes.