Marine Le Pen et Emmanuel Macron : comment ont-ils débuté dans la vie publique ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
    Faces Cachées est une chronique de l'émission Europe 1 Matin
    Partagez sur :

    Chaque matin, Jean-Philippe Balasse nous aide à mieux connaitre Emmanuel Macron et Marine Le Pen à travers un aspect méconnu de leur personnalité.

    Ce matin, les premiers pas dans la vie publique.

    Mais qui est donc ce jeune homme à cravate qui sourit aux photographes, juste à côté de Jacques Attali ? Nous sommes en 2007 et un inspecteur des finances de 29 ans vit son baptême médiatique.

    Emmanuel Macron, rapporteur adjoint de la commission Attali, celle qui doit à l’époque libérer la croissance. Attali qui a repéré et recruté Macron, le même Jacques Attali qui le présentera plus tard à l’équipe de François Hollande.

    Jacques Attali est formel. À l’époque, il devine les contours d’un futur président, il le lui dit.

    Emmanuel Macron, jeune homme pressé et ambitieux, qui deviendra secrétaire général adjoint de l’Élysée, puis ministre, puis candidat. Dix ans à peine auront suffi.

    Ambitieuse aussi, Marine Le Pen.

    Elle n’a que 24 ans quand elle se lance dans sa première campagne législatives de 1993. On la remarque, forcément, elle est la fille de Jean-Marie Le Pen.

    Mais la vrai montée en puissance intervient quelques années plus tard. En 2002, Marine Le Pen prend la tête de Génération Le Pen, les jeunes du Front National. Opération dédiabolisation pour une image plus cool, plus chic, plus présentable du FN

    Aujourd’hui, le changement est encore plus radical.

    C’est simple, l’appellation Front National a disparu des affiches. Même le nom Le Pen est effacé.

    Aujourd’hui, c’est Marine tout court. Candidate du peuple, pas d’un parti, elle l’a répété encore hier soir.

    Bref l’enveloppe a changé mais les idées restent les mêmes.