Marion Maréchal-Le Pen, démagogue de haute volée

SAISON 2015 - 2016
  • A
  • A
Partagez sur :

Marion Maréchal-Le Pen a déclaré que les attentats du 13 novembre n'auraient pas eu lieu si le Front national était au pouvoir. 

En déclarant "Le Front National au pouvoir, il n'y aurait probablement pas eu de 13 novembre", Marion Maréchal-Le Pen ressemble davantage aux vieux briscards de la politique française qu'à une jeune prodige à laquelle Le Parisien a promis un destin fulgurant. On se souvient alors de Charles Pasqua, qui avait déclaré "avec moi au pouvoir, la délinquance ce sera tolérance zéro" avant de reconnaître qu'il avait dit une bêtise. 

Les émissions précédentes
Les chroniques de l'émission

13h40 : Les découvertes d’Europe Midi

Voir toutes les chroniques
Les découvertes du 21 mars 2016
21/03/2016 Les découvertes du 21 mars 2016

Retrouvez la bande des chroniqueurs et leurs découvertes du jour : Eva Roque, Diane Shenouda et Sophie Jovillard. 

Par Thierry DAGIRAL