Crise des réfugiés : les deux voix de l'Allemagne

SAISON 2015 - 2016
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Alain Finkielkraut explique que l'Allemagne a connu un moment "d'ivresse morale" au début de la crise des migrants, en décidant d'accueillir les réfugiés. Désormais, sur ce même sujet, les Allemands ont "la gueule de bois" : le pays découvre qu'il ne peut pas continuer à accueillir autant de réfugiés sans menacer sa "cohésion nationale".

Les émissions précédentes