Espace : un télescope de surveillance a détecté un astéroïde qui vient d’une autre étoile

  • A
  • A
En quête de science est une chronique de l'émission Europe 1 Week end
Partagez sur :

Chaque matin, Alain Cirou nous explique en détails un évènement scientifique.

C’est une première dans l’histoire de l’astronomie et sans aucun doute une perle rare comme les scientifiques aiment en découvrir. Il y quelques jours, un télescope de surveillance du ciel a détecté un astéroïde qui vient d’une autre étoile.

Le 18 octobre dernier, Observatoire de l’archipel d’Hawaï, détection d’un curieux objet aussitôt baptisé A 2017 U1. Très vite on s’aperçoit que ce caillou est exceptionnel parce que sa trajectoire est hyperbolique, c’est-à-dire ouverte. Cet astéroïde ne vient pas du réservoir habituel, entre Mars et Jupiter, mais du vide intersidéral. Il vient d’ailleurs, du monde des étoiles.

À quoi ressemble-t-il et sait-on d’où il vient réellement ?

Il n’est pas très grand, sans doute 200 mètres de diamètre. Il n’est pas très lumineux. Et en ce moment même, tous les plus gros télescopes de la planète sont braqués dessus (comme le VLT au Chili) pour essayer d’attraper sa lumière et donc un spectre qui nous permettrait de connaitre sa composition de surface.

Quant à son origine, c’est encore difficile à dire, mais en examinant les paramètres de son orbite on voit qu’il arrive d’une direction proche de l’étoile Véga de la constellation de la Lyre. (la 5e étoile la plus brillante du ciel, trois fois plus grosse que le soleil et 50 fois plus lumineuse)10 fois plus jeune aussi.

Véga est une étoile jeune entourée d’un disque de poussières et, sans aucun doute, de comètes et d’astéroïdes, comme des grumeaux. On peut imaginer que par un effet de perturbation gravitationnelle (comme une boule de flipper éjectée par un champignon), il ait été expulsé dans l’espace. Dans ce cas, il serait parti il y a environ 300.000 ans puisque Véga est à 25 années-lumière avant d’atteindre notre système solaire.

Pourquoi est-ce exceptionnel et que peut-on en attendre ?

D’abord, si ça se confirme, c’est la toute première fois qu’on voit passer un objet venu d’ailleurs.

Vous savez qu’on ne peut pas se déplacer dans les étoiles c’est trop loin, alors tout ce qui vient de là-bas est du pain béni car ça nous renseigne sur la matière des autres mondes.

Ensuite, ça confirme une idée originale qui est celle du grand chamboulement.

Quand vous regardez les planètes du Système solaire tout est calme et tout le monde est à se place. Mais ça n’a pas toujours été le cas.

Les planètes ont bougé, ont migré. Il y a 4,5 milliards d’années elles n’étaient pas à la place qu’elles occupent aujourd’hui et il y a eu des instabilités majeures qui ont pu éjecter des comètes, des astéroïdes et peut être même des planètes loin d’ici.

Selon les astronomes il existerait dans l’Univers des milliards de planètes éjectées de leur berceau. Des planètes sans soleil, sans étoile, condamnées à une errance éternelle.

Une autre façon de nous rappeler que nous sommes très bien sur la terre.