Des paléontologues français ont découvert une nouvelle espèce de dinosaure

  • A
  • A
En quête de science est une chronique de l'émission Europe 1 Week end
Partagez sur :

Chaque matin, Alain Cirou nous explique en détails un évènement scientifique.

Des paléontologues français ont découvert une nouvelle espèce de dinosaure !

Il vient de Mongolie, il ressemble un peu à un cygne et il est de la famille des Vélociraptors, comme les méchants du film Jurassic Park. Mais lui, il est vrai !

L’étude est publiée dans la revue scientifique Nature : grâce aux images du synchrotron de Grenoble on a découvert un nouveau dinosaure carnivore tellement bizarre que les scientifiques ont crus à un canular.

On n’avait jamais vu un animal comme cela.

Imaginez un canard avec un long cou similaire à ceux des cygnes. Des bras qui évoquent aussi bien des ailes que des nageoires et comportent à leur extrémité des griffes.

Mais ce n’est pas tout ! Il a une courte queue et des pattes de rapace qui lui permettent de courir très vite. Et ses os de pieds comprennent la fameuse "griffe tueuse" en forme de faucille similaire à des dinosaures bien connus comme les fameux Velociraptor.

D’où vient ce fossile extraordinaire ? Connait-on son histoire ?

On sait qu’il vient du sud de la Mongolie. Là où on a déjà trouvé beaucoup de fossiles de dinosaures. Mais il a été braconné, volé, et a connu un parcours obscur dans des collections privées, qui l’a conduit entre les mains d’un propriétaire privé, français, lequel "in fine" l’a offert aux paléontologues pour étude.

Et quand il est arrivé au synchrotron européen de Grenoble, une machine qui produit des rayons X extrêmement puissants, comme un scanner qui est capable de voir à travers la roche, les scientifiques se sont d’abord assuré qu’il n’était pas un faux, une contrefaçon, tellement sa forme est bizarre et improbable.

Cet animal est donc un nouveau dinosaure. En quoi est-il nouveau ?

On connait bien les dinosaures carnivores, comme les Tyrannosaures ou ces petits chasseurs agiles qu’étaient les Vélociraptors. Le cinéma a très bien reconstitué ces prédateurs qui ont été dominants sur tous les continents pendant 160 millions d’années.

Il y en a bien qui mangeaient du poisson mais c’était des habitants de la terre ferme. Aucun de ces théropodes (c’est comme ça qu’on appelle tous les dinosaures carnivores) ne chassait dans l’eau !

Et là, notre animal présente des caractéristiques qui sont communes aux groupes de reptiles et d’oiseaux vivant en milieu aquatique. L’imagerie X a montré à travers la roche qu’il a des dents adaptées pour manger du poisson. Et surtout les scientifiques ont identifié un système neuro-vasculaire à l’intérieur du museau qui ressemble beaucoup à celui des crocodiles modernes.

On imagine donc qu’il représente une nouvelle espèce de prédateur aquatique, capable de marcher et de courir sur la terre ferme, mais aussi de se déplacer dans l’eau en utilisant son long cou pour une vision plus étendue, pêcher en embuscade en le détendant rapidement au passage d’un poisson.

On a une petite idée de son âge ?

Oui, il vivait en Mongolie il y a 75 millions d’années. Et il va y retourner l’an prochain puisque les chercheurs ont décidé de le restituer au pays qui l’a vu naître, au patrimoine scientifique mongol.