Un supermarché d'Amsterdam vient d'ouvrir le premier rayon "100% sans plastique"

  • A
  • A
Dans votre assiette est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Marion Sauveur nous parle d'alimentation, de "mieux manger", de solutions concrètes pour changer ce qu'il y a dans notre assiette.

On parle d’alimentation avec une initiative hollandaise.

Un supermarché d’Amsterdam vient d’ouvrir le premier rayon “100% sans plastique”. On y trouve aucun emballage plastique autour des aliments.
C’est un supermarché bio hollandais, Ekoplaza, qui vient d’ouvrir dans un de ses magasins, à Amsterdam, un rayon alimentaire étiqueté “plastic free”, “zéro plastique”. C’est une première mondiale. Il propose pas moins de 680 références alimentaires vendues sans aucun emballage plastique. Et il y a de tout : de la viande, du riz, de la salade, des sauces, des boissons, des gâteaux apéritifs, des yaourts, du chocolat ou même du fromage.

Comment sont emballés les aliments de ce rayon ?

Avec des matériaux recyclés et biodégradables comme le carton, le verre ou le métal. Mais pas seulement, Ekoplaza utilise aussi un bio-plastique pour emballer certains de ses produits. Il imite toutes les propriétés du plastique et lui ressemble mais il est composé avec des matériaux naturels (la fibre de bois, l'acide lactique ou le sucre de canne). À la poubelle, plus de problème : il peut être jeté dans les déchets d’origine végétale.
Ekoplaza s’est lancé dans l’aventure en collaboration avec “A plastic planet”. Cette organisation environnementale britannique se bat depuis un an pour que les supermarchés mettent en rayon des produits sans emballage plastique.

Pourquoi retirer tous les emballages plastiques ?

Simplement parce que le plastique est omniprésent et qu’il pollue notre planète. Plus de huit milliards de tonnes ont été fabriquées depuis années 1950. Et seulement 12% incinérés et 9% recyclés. Ce n’est rien.
Il faut savoir que 40% des plastiques sont utilisés pour emballer des produits et qu’ils ont donc une durée de vie très limitée. La moitié d’entre eux empaquettent des boissons et des aliments alors que dès qu’un plastique est en contact avec un aliment non cuit, comme de la viande ou du poisson par exemple, il est contaminé et ne peut pas être recyclé.

La grande majorité du plastique finit dans la nature, en bonne partie abandonnée. Selon Greenpeace, un million d'oiseaux et près de 100.000 mammifères marins meurent chaque année à cause de l'ingestion de plastique.

En France, des mesures ont été prises pour réduire l’usage du plastique depuis un an et demi.

Les sacs plastique à usage unique sont interdits en caisse. Depuis un an, les supermarchés ont aussi dû supprimer les sachets en plastique au rayon fruits et légumes. Ils sont généralement remplacés par des sacs en papier ou biosourcés, vous savez avec de l’amidon de maïs ou de pomme de terre.
Et puis le gouvernement a annoncé réfléchir il y a un mois à mettre en place un système de consigne notamment sur le plastique.

Est-ce qu’on va voir arriver en France des rayons sans plastique ?

Ce n’est pas prévu pour le moment, même si Ekoplaza aux Pays-Bas espère inspirer d’autres supermarchés européens.
Une chose est sûre, c’est que la chaîne néerlandaise va développer le nombre de ses rayons “zéro plastique”. Elle a annoncé vouloir supprimer tous les emballages plastiques de ses 74 magasins d'ici la fin de l’année.