Le Requiem de Mozart complété par le jeune compositeur Pierre-Henri Dutron

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Culturez-vous est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Une nouvelle version vient de paraître chez Harmonia Mundi, dirigée par le chef belge René Jacobs. Une version incroyable, car complétée par un jeune compositeur français.

Le requiem de Mozart est l’un des "tubes" de la musique classique. Mais le compositeur de génie est mort avant de terminer l'oeuvre. Et un jeune compositeur français, Pierre-Henri Dutron, s’est lancé dans une entreprise incroyable : terminer cette œuvre inachevée.

Inachevé à plus de 50%. Mozart est mort alors qu’il travaillait sur le requiem. Ce qu’il a eu le temps de vraiment composer représente 5% de l’œuvre. C’est très peu. Si l'on ajoute les ébauches, notamment les voix sans l’orchestration, on arrive à 40%. Le reste a été complété par l’un de ses assistants, un certain Sussmayer. Depuis plus de deux siècles c’est donc cette version Mozart/Sussmayer que l’on entend au concert ou en disque.

Une véritable prouesse. Et aujourd’hui, nous avons donc un nouveau Requiem. Une nouvelle version vient en effet de paraître chez Harmonia Mundi, dirigée par le chef belge René Jacobs, composé par le jeune français Pierre-Henri Dutron. Ce qu’il a fait est tout simplement incroyable. Il écrit comme Mozart, c’est à s’y méprendre.

Ce jeune compositeur a 31 ans. Il a suivi évidemment un cursus classique. Mais il compose aussi bien pour le cinéma que pour des groupes de rock. Éclectique donc et brillant. Sans esbroufe. Du grand art.