Culturez-vous ! - 29/08/2017

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Culturez-vous est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Diane Shenouda partage chaque jour son coup de cœur culturel.

Diane Shenouda, vous nous proposez aujourd'hui de prolonger l'été en Normandie...

Avec une très très belle exposition au Musée des Impressionnismes de Giverny dans l'Eure, qui nous fait découvrir le peintre Henri Manguin. L'artiste n'est pas aussi connu que Matisse. Et pourtant, il a lancé avec lui, et d'autres, comme Braque, le mouvement du fauvisme en 1905, ce mouvement de libération de la couleur.

Cette expo nous irradie de lumière. Si vous ne trouvez pas le soleil en Normandie, vous l'aurez dans les salles. Car Manguin est le peintre du bonheur de vivre, le "peintre voluptueux" disait Baudelaire. Avec ses nus colorés et généreux qui baignent dans une lumière magnifique.  Il y a chez Manguin, comme chez tous les Fauves, cette passion pour la couleur qui explose sur les toiles.

Les paysages du midi ont aussi été une source d'inspiration inépuisable !

Oui, le golfe de Saint-Tropez qu'il découvre en 1904 , là il a un vrai choc. Manguin ira y vivre et mourir. Et cet arc en ciel de couleurs, on le retrouve dans la pinède à Cavalière ou les roches rouges de l’Estérel. Il peint les arbres en mauve, rouge, vert émeraude, un peu comme Braque. Ça fait penser aux paysages de Braque à Collioures. Les natures mortes, pommes et citrons sur des tissus brodés avec un coté oriental très inspirés de Cézanne, sont également admirables.

Manguin a été très marqué par Cézanne comme tous les peintres à cette époque, au début des années 1900, y compris Picasso  Et puis, vous avez aussi des encres des aquarelles des dessins absolument exquis !

"Henri Manguin, la volupté de la couleur", à voir au Musée des Impressionnismes à Giverny jusqu'au 5 novembre