Virginie Choupard : "Pénélope Fillon, elle vient tous les jours ! Non, pas par là Penelope, c'est le cagibi !"

  • A
  • A
Commandeur News est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Alors que la polémique enfle autour de l'emploi fictif de Pénélope Fillon, Virginie Choupard, hôtesse d'accueil aux Républicains, est en ligne avec Commandeur News.

Ce matin, vous revenez sur la polémique qui touche François Fillon et sa femme !

Julie : Nous partons tout de suite au siège du Parti Les Républicains pour retrouver notre hôtesse d’accueil préférée, Virginie Choupard !

Julie : Vous qui connaissez le parti mieux que personne, Virginie, quel est votre avis sur la polémique qui touche le couple Fillon ? On accuse Penelope Fillon d’avoir touché 500.000 € de salaire en huit ans à l’Assemblée nationale, sans avoir été très assidue !

Virginie : Faut arrêter avec ça ! Comme dit François Fillon, c’est le festival des boules puantes ! Et puis peut-être qu’à l’époque, elle faisait du télétravail ! Elle bossait de chez elle ! Il vaut mieux bien bosser de chez soi, que ne rien au foutre au bureau. Regardez Hollande, il est venu à l’Elysée tous les jours pendant 5 ans. A part livrer des croissants rue du Cirque, il a pas ouvert un parapheur ! Penelope Fillon, en tout cas, ici chez les Républicains, c’est une bosseuse… Elle est là tout le temps ! Elle arrive le matin, elle ouvre la grille, le soir elle part, elle éteint les lumières !

Julie : Ah bon ? Vous pouvez nous la décrire ?

Virginie : Et si je réponds pas, qu’est-ce tu vas faire Kim Jong Un ? Me foutre au gnouf ! Ah, Julie, tu me feras toujours rire !

Julie : C’est pas une blague ! À quoi ressemble la femme de François Fillon ?!

Virginie : Eh ben, elle a deux jambes, des cheveux, et elle vous embrasse. Ça devient ridicule !

C’est une super copine, je pourrais la reconnaître de nuit, à 100 mètres dans une tempête de neige ! Maintenant faut me laisser travailler, ce matin, je suis au guichet visiteurs en plus. Oui bonjour madame ! Pour une première visite, je rentre vos coordonnées dans l’ordinateur ! Votre nom ?

Pénélope Fillon : Pénélope Fillon. Je viens voir mon mari. Impossible de trouver l’immeuble dans le quartier mademoiselle, j’ai demandé à tous les commerçants, j’ai mis une heure !

Virginie : Ah oui ? Ah zut… Ah bah c’est ma copine Penny ! Elle nous fait des blagues, c’est une rigolote ! Je suis en ligne avec Julie, la collabo d’Europe 1 ! Tiens ton badge ! Tu connais les bureaux ! Allez, passe ! Non non, là, c’est les toilettes. Non plus, là, c’est le cagibi ! Voilà, là, c’est le couloir pour les bureaux ! Je vais vous emmener Pénélope, sinon à midi, vous êtes encore dans l’ascenseur !