Virginie Choupard, hôtesse d'accueil chez les Républicains : "Y'a K-Way qu'a livré un stock de blouson, tout est réversible !"

  • A
  • A
Commandeur News est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

À l'occasion de la domination surprise de François Fillon au premier tour de la primaire de droite, Commandeur News a pris des nouvelles de Virginie Choupard, hôtesse d’accueil au siège des Républicains.

Ce matin, ce sont bien sûr les scores du premier tour de la Primaire d’hier qui occupent les esprits.

Julie : On part tout de suite pour le siège du Parti Les Républicains où l’on retrouve son hôtesse d’accueil, Virginie Choupard !

Virginie : Attendez Julie, c’est la petite cérémonie de départ pour Sarko ! Et puisque nous t'aimons trop pour te retenir Sarko, puisque tu pars.

Virginie : Mais cette fois-ci c’est la bonne, hein Nicolas ?! Tu pars, tu pars ! Comme on dit en boîte de nuit, "toute sortie est définitive" ! Dix heures, qu’elle a duré sa cérémonie d’adieu ! C’est plus un pot de départ, c’est un Paris-Nice en train Corail !

Julie : Vous avez dû vivre des moments incroyables, ces derniers jours ?

Virginie : C’est fou ! Trente points en deux semaines, il a pris "Playmobil" ! Les gens sont fillonisés, y’a un fluide de Lille à Perpignan, c’est un gaz.

Julie : Mais qu’est-ce qui se passe ? Qui hurle comme ça ?

Virginie : C’est rien, c’est Valérie Pécresse qu’est dans la cour ! Elle se tire les cheveux, elle se cogne la tête contre les murs ! Trois jours avant le premier tour, elle se barre de chez Fillon pour aller chez Juppé ! Quel pif celle-là ! On est au niveau du cochon truffier !

Patrick Balkany : Bonjour Virginie !

Virginie : Bonjour monsieur Balkany ! Tenez…

Virginie : Bougez-pas, Julie. Je donne le montant de la participation des militants à la Primaire, à monsieur Balkany ! Quatre millions de participants x deux euros ! Ça fait huit millions d’euros en pièces de monnaie, vous allez pouvoir tout prendre, monsieur Balkany ?

Patrick Balkany : T’inquiètes, je suis habitué !

Virginie : On aurait pu appeler la Brinks ! C’est drôlement gentil de les amener vous-même à la banque monsieur Balkany ! Ça c’est un gentleman ! Bon, allez, je vous laisse Julie, y’a K-Way qui vient de livrer un stock de blouson : que du réversible ! Je vais faire le tour des bureaux ! Allez Dati, Ciotti, Estrosi. Vous inquiétez pas, les gars, c’est une veste qui se retourne dans tous les sens ! Vous mettez que ça ! Bisous Julie !