Un spécialiste à C dans l'Air : "l'élection de Trump c'est un peu bof"

  • A
  • A
Commandeur News est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L'émission culte C dans l'Air est revenue hier sur l'élection américaine et a tenté d'expliquer la victoire de Donald Trump.

Ce matin, vous analysez l’élection de Donald Trump, vue de notre beau pays.

Anissa : Comment celle-ci a-t-elle été vécue par nos médias ? On réécoute une partie de l’émission culte C dans l’air diffusée hier soir sur France 5. Émission consacrée au nouveau Président Trump bien sûr ! Grâce à C dans l’air, l’élection américaine est devenue d’une grande simplicité.

L’animateur : Bonsoir, bienvenue à C dans l’air. ce soir, nous recevons Dominique Fordecafé, vous êtes président de l’I.I.R.T.S.O.I.G l’institut International des relations transnationales au sein des organisations internationales et gouvernementales, et vous êtes spécialisé dans l’éthique politique au sein du comité international des relations gouvernementales du Conseil de l’Europe, chargé des relations monétaires, politiques et sociales au Parlement Européen.

L’invité : Tout à fait.

L’animateur : Vous qui êtes un spécialiste reconnu, comment avez-vous vécu l’élection de Donald Trump ?

L’invité : C’est un peu bof, quand même.

L’animateur : Merci Dominique. Ça valait le coup de vous avoir. Près de vous, Viviane Baté, vous êtes américaine, vous vivez à Paris, et êtes sociologue politique, titulaire d’un doctorat d’analyse parlementaire à l’Université du Delaware. Question SMS de Maurice d’Alzheimer en Alsace : Comment fonctionne l’élection du Président américain ? On y pige que dalle dans ce bordel. 

Viviane : C’est un jeu d’enfant, Maurice ! Elle est le chantre du bipartisme : les médias totalisent le nombre de délégués dès la fin du mois de mars. Là où la Convention désignait souvent le candidat arrivé second en tant que colistier. Alors que de nos jours, le candidat à la vice-présidence est choisi parmi les candidats originels, mais le Parti peut en parallèle aussi sélectionner un dark horse (cheval noir), pour rééquilibrer le ticket, lors du Caucus. Et c’est uniquement lors de l’Election Day, du 1er mardi de novembre, que le mode de scrutin donne toutes les voix de l’État, sauf pour le Maine et le Nebraska !

L’animateur : D’ailleurs, si vous me permettez une pointe d’humour Viviane, avec l’élection de Donald Trump, c’est le  monde entier qui se réveille "Caucus".

Viviane : Je comprends pas.

L’animateur : C’est pas grave, laisse tomber. Demain dans C dans l’air, un thème rigolo justement, pour se détendre un peu : on parlera "cosmochimie", en tant qu’origine des éléments et variations dans les rapports isotopiques.