Tous à poil à la fête de l'Huma !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Commandeur News est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Josette et Bernard Zauna, quinquagénaires naturistes militants de La-Queue-en-Brie dans le Val de Marne, étaient à la Fête de l’Huma. Ils témoignent ce matin sur Europe 1.

Ce matin, on évoque la Fête de l’Huma qui avait lieu ce week-end à La Courneuve, près de Paris.

Julie : Vous l’avez peut-être vu dans les médias, parmi les nombreuses associations présentes, un stand de naturistes qui a d’ailleurs recueilli un joli succès. Avec nous dans ce studio, Josette et Bernard Zauna, quinquagénaires naturistes militants de La-Queue-en-Brie dans le Val de Marne, qui étaient à la Fête de l’Huma. Bonjour à tous les deux.

Josette : Bonjour !

Bernard : Bonjour ! Par contre Julie, faites vite, les sièges sont un peu rêches, ça me gratte les fesses.

Josette : J’ai de la Biafine dans la Corsa, tu laisses parler Julie.

Julie : Comment vous êtes-vous retrouvés à la Fête de l’Huma ? Ça paraît improbable !

Bernard : Bah à l’association, on a envoyé un courrier aux organisateurs, ils ont trouvé ça sympa, comme ils nous ont dit "La machine à barbe à papa est en panne", ce sera l’occasion de tester un nouveau truc ! Je leur ai quand même renvoyé une photo de Josette par sécurité, qu’ils soient bien sûr de ce qu’ils allaient avoir sous le nez, mais bon, c’est des Communistes, ils ont connu les Goulags, c’est des costauds.

Josette : Après, ça n’a pas été une journée facile facile !

Julie : C’est à dire ?

Josette : Bah, nu, il t’arrive des trucs qu’il t’arriverait pas habillé ! A un moment, j’ai la fille des crêpes, à côté, qui me demande un coup de main. Je commence à faire mes petites Jambon-Fromage pour mes petits gars de la CGT.

Pile à ce moment, Arnaud Montebourg qui me passe devant. Alors lui, j’en suis dingo, avec son physique des Feux de l’Amour, je me tiens plus… Il passe à la maison, tu peux aller tondre la pelouse, Bernard. Je le regarde la bouche ouverte, je fais pas gaffe, j’ai le sein qui est resté collé à la plaque chauffante.

Bernard : "C’est les risques du métier", comme on dit.

Julie : Vous avez eu beaucoup de monde au stand naturiste !

Josette : Beaucoup de gens du public, même les artistes sur scène, ils sont venus faire un tour ! A un moment, je vois un type à poil avec un plat de spaghetti sur la gueule et une paire de Oakley qui déboule, je dis à Bernard, "Regarde, encore un type qui vient se moquer de nous !".

Bernard : C’était Michel Polnareff qui s’était déshabillé pour venir nous soutenir ! Et je l’ai vu de près, sa Poupée elle dit pas toujours non apparemment Julie !

Josette : Oh il est con ce Bernard ! Puis vous avez vu, on a fait du Body Painting ! On a eu Mélenchon qu’est venu essayer. Et le Nanard qui lui en a fait une. Il m’aura tout fait çui-là !

Bernard : Je lui ai tagué "Marine For ever" sur les fesses au marqueur indélébile. Il faisait la gueule le Bolchévique !

Josette : On vous laisse, on retourne travailler !