Sylvia Pinel, candidate des Radicaux à la présidentielle : "Moi j'aime pas parler dans les Médias, je m'emberlificote !"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Commandeur News est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Seule candidate de la primaire de gauche, Sylvia Pinel est l'invitée de Commandeur News ce matin.

Ce matin, on parle de la Primaire de la Gauche !

Julie : Alors que s’enchaînent les débats télévisés des candidats à la Primaire de la Gauche, la parité homme–femme est loin d’être respectée parmi les candidats. Une seule femme est présente : Sylvia Pinel, du Parti Radical de Gauche, elle est avec nous dans ce studio.

Sylvia : Bonjour tout le monde, bonjour Europe 1 ! Je suis très contente d’être à l’heure, car je suis venue en Blablacar de Toulouse cette nuit, avec un petit monsieur de mon village qui est éleveur de truies, qui les emmenait à Rungis ! Seulement comme elles sont en période de rut, le petit monsieur a passé la nuit à leur filer des tartes dans la cargaison pour les calmer, et moi j’ai conduit tout le trajet. Mais je vous ai ramené trois kilos de Saucisses de Toulouse pour le self d’Europe 1.

Julie : Merci Madame Pinel. Présentez-vous qu’on vous connaisse mieux !

Sylvia : Je m’appelle Sylvia Pinel, j’ai été. Euh, comment on dit ? Moi parler dans les Médias, c’est pas mon truc. La réunion du mercredi autour de la table du Président.

Julie : Le conseil des Ministres ?

Sylvia : Voilà, j’ai été Ministre de. Comment on dit la pâte à sel, la glaise, les cendriers en rotin.

Julie : L’artisanat ?

Sylvia : Voilà, c’est ça, de l’artisanat, des babioles !

Julie : Attendez, on ne comprend pas bien Madame Pinel, pourquoi vous présentez-vous à l’élection Présidentielle ?

Sylvia : Ah non pas cette question-là, je m’emberlificote, je raconte n’importe quoi après. Une autre.

Julie : Mais ce n’est pas un jeu télévisé, madame Pinel. On est embêté car grâce à notre correspondant à Moscou, nous avions Vladimir Poutine en ligne, vous auriez pu parler de politique étrangère ensemble. On vous le passe.

Poutine : Allo ?

Sylvia : Monsieur Poutine, c’est Sylvia Pinel de Toulouse, la guerre c’est pas bien.

Poutine : C’est qui ?

Sylvia : C’est Sylvia Pinel, la candidate du Parti Radical de Gauche à la Présidentielle, du Tarn et Garonne.

Sylvia : Je peux vous dire que là, je lui ai mis les miquettes. Bon, je vous laisse, je vais chercher des places pour Matt Pokora à la Fnac St-Lazare pour les gamines. Je ferai pas les émissions, pour mon programme, tout est sur Internet !