"Notez les questions à pas poser à Sarko, svp !"

  • A
  • A
Commandeur News est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

La rue François Ier est envahie de vieilles dames à l'occasion de la venue de Nicolas Sarkozy, Virginie Choupard est présente, elle aussi, pour aider les équipes de Thomas Sotto.

Ce matin, c’est la venue de Nicolas Sarkozy dans la matinale qui a inspiré Commandeur News.

Julie : En effet, dans quelques instants, Europe 1 s’apprête à recevoir l’ancien Président de la République, dans le cadre de son opération "Les lundis de la Primaire".

Virginie :  Oh, oh Julie ?

Julie : Oui ?

Virginie : C’est Virginie Choupard, la petite hôtesse de l’accueil des Républicains ! Je vous appelle sur le canal interne, je suis au rez-de-chaussée d’Europe 1, je file un coup de main pour l’arrivée de Sarko. Y’a un bordel.

Julie : Mais qu’est-ce qui se passe ?

Virginie : La rue François 1er est remplie de vieilles dames qui veulent le voir, le toucher, lui lancer des gaines. Ça remonte jusqu’aux Champs-Élysées, on se croirait au Salon des Seniors, Porte de Versailles ! On dit que Sarko il a un public de vieilles, mais c’est faux, y’en a des très très vieilles aussi.

Virginie : Oui il va la chanter, Suzanne ! C’est rien Julie, c’est une petite dame qui suit Sarko partout, elle perd la boule, elle le prend pour Franck Michael.  

Virginie : Bon, je peux vous donner les questions à pas poser au Président ?

Julie : Pardon ? Mais, ça se fait plus du tout ça, Virginie !

Virginie : Écoutez Julie, vous avez vu ses meetings ?! Le Président est remonté comme un coucou en ce moment, son habilleuse croit même avoir vu qu’il aurait sur lui une petite poche de Guronzan en perfusion. Donc si vous voulez pas finir votre carrière à donner l’heure sur "Radio Cocktail", vous prenez un papier et un stylo.

Julie : Je vous écoute !

Virginie : Rien sur "les Gaulois". Si, sur les albums d’Asterix, ou les cordons bleus "Le Gaulois" à la limite. Ça il s’en fout, il en bouffe pas. Rien non plus sur Liliane Bettencourt, l’autre elle a un toc, dès qu’elle entend son nom à la radio, elle lui fait un virement de dix millions d’Euros. Il en peut plus. Voilà c’est tout. Ah si, un micro-détail : rien sur Bygmalion, Kadhafi, Tapie, et les Frégates de Taïwan.

Julie : On parle de quoi, alors ?    

Virginie : Des sujets qui intéressent les Français, y’en a plein. Pourquoi au Cap Nègre, dans le Var, chez Carla Bruni, le Boulevard des Acacias est fermé entre le camping Pramousquier et la Pointe de l’écuelle ? Qu’est-ce qu’on nous cache ? On veut des réponses monsieur Sarkozy ! Ça peut être aussi des questions… culture ! Il adore ça, la culture. Exemple : Vous avez envoyé un message de bon anniversaire à Cyril Hanouna à Touche pas à mon poste. Dans l’émission, est-ce que vous préférez "La boîte qui pue" ou "La Delormeau Dance" ? Les Français veulent savoir !

Virginie : Ah merde, c’est vrai que vous partagez les mêmes locaux que Virgin Radio. Bonjour monsieur Juppé. Y’a Juppé à l’accueil, c’est la merde Julie, si les deux se croisent, c’est foutu. Vous pouvez refaire le papier peint !

Virginie : Ça y est, y’a monsieur Sarkozy qui déboule. Oh là là, y’a Juppé qui a mis un coup de griffe à Sarko, on dirait Franck Ribéri, je vais vous chercher des compresses Président, je vous laisse Julie !