Jean-Claude Poncif, éditorialiste : "Mon avis c'est que je ne sais rien. La bonne journée"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Commandeur News est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Jean-Claude Poncif, nouvel éditorialiste d'Europe 1, est l'invité de Commandeur News à l'occasion de la sortie de nouvel ouvrage On voit toujours les mêmes.

Ce matin, une fois n’est pas coutume, ce sont les journalistes qui sont à l’honneur ! 

Julie : Après l’élection imprévue de Donald Trump aux États Unis, ou la victoire de François Fillon à la Primaire de la Droite que personne n’a vu venir, comment analyser la politique en cette période si confuse ? Avec nous pour en parler, notre nouvel éditorialiste, Jean-Claude Poncif, du quotidien L’événement des dernières nouvelles de l’Observateur actuel.

Jean-Claude : Bonjour Julie, bonjour Thomas, bonjour Yves. Je suis très heureux de venir muscler le dispositif Europe 1 pour cette Présidentielle.

Julie : Jean-Claude Poncif, on vous connaît bien : vous êtes éditorialiste à LCI, BFM, TF1, Radio Classique, France Info, La chaîne parlementaire, France 2, I télé, Auto Moto, et vous venez de publier votre dernier ouvrage On voit toujours les mêmes !

Jean-Claude : Oui, dans ce livre, je parle de ce petit marengo politico-médiatique où ce sont toujours les mêmes qui se partagent les places sur les plateaux, « Je te tiens, tu me tiens par la barbichette… ». Je parle sous le contrôle de mon ami, Yves Thréard, je pense qu’il était grand temps de mettre un grand coup de pied dans cette fourmilière.

Julie : Le livre marche bien ?      

Jean-Claude : Les librairies sont épuisées.

Julie : Félicitations !

Jean-Claude : Non non, les libraires sont épuisés, dans le sens « Ils en en ont ras le cul », y’a pas un bouquin qui part ! Mais on n’est pas là pour parler de moi.

Julie : Quelle est votre analyse sur l’élection présidentielle qui s’annonce ?

Jean-Claude : Ce qui est très clair, c’est qu’aujourd’hui, on ne sait rien. On n’a plus aucune prise sur rien. Aucune certitude.

Demain il peut y avoir un tsunami « Sylvia Pinel », la candidate des radicaux de Gauche, qui nous décoifferait tous. On ne sait pas.

Julie : Quel candidat peut remporter la Primaire de la Gauche ? Manuel Valls ? Arnaud Montebourg ?

Jean-Claude : On ne sait pas. Aucune idée.

Julie : Emmanuel Macron va-t-il confirmer sa percée ?

Jean-Claude : Impossible à savoir.  

Julie : Vous croyez à un second tour Fillon – Marine Le Pen ?

Jean-Claude : Aucune idée.

Julie : Merci Jean-Claude pour toutes ces analyses.

Jean-Claude : Tout le plaisir est pour moi. Je suis très heureux d’avoir rejoint Europe 1 en tout cas. J’ai négocié 5 000 € de notes de frais de restaurant par mois. C’est vous Julie, qui me les payez ?

Julie : Non, c’est la compta.

Jean-Claude : Parfait. La bonne journée !