Jean-Claude Poncif : "Benoît Hamon est arrivé 1er mais si Manuel Valls avait fait plus, ce serait alors lui qui serait arrivé en tête."

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Commandeur News est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Le nouvel éditorialiste d'Europe 1, Jean-Claude Poncif, livre son analyse du premier tour de la primaire PS au micro de Commandeur News.

Ce matin, vous revenez sur les résultats du 1er tour de la Primaire de la Gauche !

Julie : Pour analyser le scrutin, et la 1ère place de Benoît Hamon, nous accueillons Jean-Claude Poncif, qui est "toutologue", spécialiste de "tout" et que l’on voyait régulièrement dans l’émission C dans l’air sur France 5 ! 

Julie : On entend le générique de l’émission ! Comment pouvez-vous quitter cette émission, à quelques mois de la Présidentielle ?

Jean-Claude : Je n’ai plus le temps Julie. Je pars écrire mon livre Ces politiques qui mangent à tous les râteliers ! mais on pourra toujours me lire mais uniquement sur le site du Huffington Post, le site Atlantico, à 13h15 le Dimanche sur France 2, sur Radio Classique, au JDD, à Valeurs Actuelles, au Téléphone Sonne sur France Inter, aux Grandes Voix d’Europe 1, à Stade 2, aux Petits matins de RTL, Paris Match, VSD, Union, au magazine Géo, au Guide du Rail, au Reader’s Digest. C’est toujours important de prendre un peu de recul.      

Julie : Vous qui êtes "toutologue", comment expliquez-vous les résultats de la Primaire de la Gauche ? 

Jean-Claude : Là, je vais demander à vos auditeurs de se poser un peu, si jamais ils préparent les enfants pour aller à l’école, s’ils sont en voiture, qu’ils se mettent sur le bas-côté, parce que c’est assez complexe. Benoît Hamon à 36,21 % arrive en tête, parce que le second Manuel Valls fait moins que Benoît Hamon, à 31,19 %. Donc Benoît Hamon est premier. Mais si jamais Manuel Valls avait fait 32, 34 ou 36, et que Benoît Hamon avait fait 28, 29 ou 30, c’est Manuel Valls qui serait en tête. Ce que je viens de dire là, c’est une des clés d’analyse politique fondamentale pour comprendre ce scrutin.

Julie : Y a-t-il désormais un phénomène "Benoît Hamon" cher Jean-Claude Poncif ?     

Jean-Claude : Vous le savez Julie, je ne mets pas de gants, je suis dans la liberté la plus totale, je ne suis inféodé à aucun média, comme on l’a dit. Benoît Hamon a gagné le 1er tour, mais qui dit "1er tour" dit "2nd tour". S’il gagne le 2nd tour, il y aura un mouvement "Benoît Hamon", et s’il perd, l’engouement autour de lui sera bien moindre. Là, on est sur du marbre, ça bougera plus.

Julie : Merci beaucoup Jean-Claude Poncif ! 

Jean-Claude : Et n’oubliez pas les réseaux sociaux, qui sont fondamentaux, qui délivrent une parole libre, non formatée, je lis sur mon compte Tweeter une réaction à cette interview,  "Jean-Claude, ferme ta grande gueule !", voilà tout est dit ! La bonne journée !