Gisèle, secrétaire de François Hollande : "On a tiré le nom du nouveau ministre de l'intérieur à la Baba roulette !"

  • A
  • A
Commandeur News est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Le nouvelle secrétaire de François Hollande explique les détails de la nomination d'un ministre.

Thomas Sotto : Commandeur News”, toute l’actualité maraboutée par Jérôme Commandeur, tous les jours à 7 h 25 sur Europe 1 ! Ce matin, l’affaire "Bruno Le Roux" continue de faire la une !

Julie : Nous rejoignons tout de suite Gisèle Parapheur, la secrétaire du Président Hollande, en direct du Palais de l’Elysée !

Gisèle : (A sa collègue) Tu sais à quoi je vois qu’il n'a pas le moral, le Président, Marie-Claude ?! C’est Michel des cuisines qui me l’a dit. Hier soir, il n'a pas recommandé de 2ème plat de mousse au chocolat. Il a mangé son kilo, et puis il s’est tourné vers le serveur. "J’ai plus faim" qu’il lui a dit ! De le voir comme ça, ça me fout un bourdon. Pauv’tit père va ! Tu sais quoi ? Faudrait pas qu’il tombe dans l’anorexie non plus ! Parce que ça c’est un sacré fléau ! 

 

Julie : Gisèle ? Vous êtes sur l’antenne d’Europe 1  

Gisèle : Pardon Julie ! Oh et puis en s’en fout, dans quarante jours, on est plus là ! 

Julie : Comment vivez-vous cette affaire "Le Roux" ?

 

Gisèle : Ça la fout mal ! L’autre il salarie ses gosses à l’Assemblée, 15 ans qu’elle avait la gamine quand elle a bossé là-bas ! C’est une surdouée ! Attention "Génie" sans frotter ! Entre ça, et le Père Fillon qui se fait offrir des costards à cinquante patates. On est bien loti ! Remarquez au moins un truc dont on ne pourra pas jamais accuser Hollande ! Il est attifé comme un as de pique ! Avec sa cravate de travers, et ses trombes d’eau sur la gueule, il achète des costards à cinquante balles, il a compris ! T’façons, maintenant il a lâché la rampe !

 

Julie : Qu’est-ce que vous voulez dire par là ?!

 

Gisèle : Plus rien n’a d’importance ! L’autre jour il est descendu de l’appartement : peignoir et claquettes. On se serait cru à Quiberon. Il a passé sa matinée à bouffer des Chips aux crevettes devant Motus. J’lui ai dit, "Vous êtes sûr que vous ne voulez pas passer un petit quelque chose sous votre peignoir, François ? Y’a Madame Merkel qui va arriver" Ça va que c’est une Allemande, on les connaît, ils s’en foutent du style ! Le look, les fringues, les coupes de cheveux, c’est en option Angela, pour la coiffer, c’est comme Jeanne d’Arc, on lui fout une casserole sur la tête, et on coupe ce qui dépasse !

 

Julie : Comment le Président a-t-il fait pour choisir le remplaçant de Bruno Le Roux ?

 

Gisèle : On l’a joué à la baba roulette. On s’est construit une roue comme chez Cyril Hanouna et on a mis plein de noms, les Bogdanoff, Cauet, Pascal le grand frère. Mais elle sert souvent la roue, c’est comme ça que Najat Valaud-Belkacem s’est retrouvée à l’Éducation Nationale ! Là, on avait mis aussi celui qui a un nom imprononçable du gouvernement, Mathias Fekal, Fekoul, Fécule, Féqueule et c’est tombé sur lui ! Ah zut, c’est l’atelier Karaoké qui commence avec Armande Altaï dans le jardin ! Ah non, vous êtes chié ! "Le Conémara c’est moi qui devait la démarrer !" Bisous !