Gisèle : "On attend Stéphane Marie de Silence ça pousse sur France 5, y'a un Thulia qui fait la gueule dans le jardin du Président"

  • A
  • A
Commandeur News est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Gisèle Parapheur, secrétaire du président, est l'invitée de Commandeur News pour parler de la belle initiative de l'Élysée qui a confié la réalisation de ses cartes de voeux à l'imprimerie de Dammartin.

Ce matin, Commandeur News évoque une belle initiative du Président de la République.

Julie : François Hollande a décidé de confier la réalisation des cartes de vœux de l’Élysée à l’imprimeur pris en otage à Dammartin en Goële en Seine et Marne, par les terroristes, en janvier 2015. Nous sommes en ligne, avec la secrétaire du Président, Gisèle Parapheur. Bonjour Gisèle.

Gisèle : Bonjour Julie !

Julie : Vous devez finir ce quinquennat sur les rotules ! Ces derniers mois doivent être éprouvants ?

Gisèle : Eprouvants de rien foutre oui ! Y’a plus un chat ! L’Élysée est vide, on fait du garde-meuble le week-end pour se faire un peu de sous. Comme j’ai dit au Président, vous auriez le Choléra que vous auriez plus de visites. Je regarde l’agenda, si, lundi 9 janvier, on va faire vacciner Philae, le Labrador de monsieur Hollande. On compte les jours et cet après-midi, comme on a un Thulia qui fait la gueule dans le jardin, y’a Stéphane Marie de Silence ça pousse de France 5 qui vient le remettre droit.

Gisèle : Attendez bougez pas Julie. Oui, bureau de François Hollande ?

L’imprimeur : Oui, c’est l’imprimeur de Dammartin, vous avez reçu mes cartes de vœux ? Ça vous plaît ?

Gisèle : Oh pardon, mon petit monsieur ! Comme une idiote, j’ai le carton sous les yeux, je ne l’ai même pas ouvert. Mais, je suis émue, je tenais à vous dire mon admiration, le courage que vous avez manifesté face à ces barbares fait de vous un symbole. La liberté face à la haine et à l’obscurantisme.

L’imprimeur : Vous avez vu mes cartes de vœux ?

Gisèle : J’ouvre le carton monsieur ! Oh quel dommage ! Vous devez avoir un chien qui a dû passer ses pattes sur le scanner, il y a comme des tâches de coussinet sur les cartes de vœux. Quel malheur !

L’imprimeur : Ah non, pas du tout. Ce sont pas des traces de coussinets, ce sont des nuages peints à l’éponge par ma femme.

Gisèle : Pardon. Toutes mes excuses. Je suis désolé. En revanche, je lis sur les cartes, "Le Président de la République vous souhaite une très belle année", très bien, mais "Massages californiens par femme diplômée d’État".

L’imprimeur : On fait les cartes de vœux des commerçants du coin, c’est une coquille. Faut les refaire ?

Gisèle : Je pense, oui. Là, le Président a un gros rhume comme Elizabeth II ! Mais je lui en parle. La bonne journée. On aurait dû les faire faire chez Office Dépôt, avec le nombre de cv que le Président envoie partout, on aurait eu moins 5% ! La bonne journée !