Franck Ferrand : "Oh, l'Hymne à la Joie, ce que c'est bon ! Quand on pense que Beethoven était sourd, qu'est-ce que ça aurait été s'il avait eu des oreilles !"

  • A
  • A
Commandeur News est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

À l'occasion des 25 ans du Traité de Maastricht, Franck ferrand est l'invité de Commandeur News.

Ce matin, c’est un des animateurs phares d’Europe 1 qui fête les 25 ans du Traité de Maastricht !

Julie : Franck Ferrand, notre historien maison, revient pour nous sur le traité européen de 1992 !

Franck : Bon sang, cette Ode à la joie, qu’est-ce que c’est bon ! J’ai en ai des frissons à ma culotte en Tweed ! Quand on pense que ce Beethoven était sourd ! Qu’est-ce que ç’aurait été s’il avait eu des oreilles… Il nous aurait collé au plafond, ce con !

Franck : Nous avons ratifié le traité de Maastricht le 7 février 1992 grâce à un référendum, remporté à 51%. A l’époque, j’étais Major de Promotion à "l'École des hautes études en sciences sociales des comportements sociologiques des Masters du langage et de la communication non verbale du Marketing bioéthique".

Julie : Ah bon ? Ça correspond à quoi ?

Franck : J’étais chômeur. Je regardais Motus en pétant dans mon survêt, si vous me permettez cette crudité. Je suis pas du tout historien, j’ai lu la 4ème de couverture de L’histoire pour les Nuls chez le Dentiste, et je me suis fait embaucher par Europe 1. Je peux reprendre Julie ? Car à 13 h, je remettrai la médaille des Arts et Lettres à Gonzague St-Bris à l’Ambassade d’Andorre à San Marin, en présence de son altesse sérénissime, la Princesse héritière du Trône du Pakistan, Vatéfaire Ankula.

Julie : Je vous en prie !

Franck : Je me suis amusé à faire un petit jeu : regarder les positions européennes des candidats à la Présidentielle en 92 et maintenant. Hamon était pour Maastricht. Il a voté contre le traité constitutionnel en 2005, contre le traité de Lisbonne en 2007, et aujourd’hui il sait plus. Il était en voiture, il a vu une affiche avec lui pleine poire, il a tellement eu peur qu’il s’est pris le talus. Mélenchon était pour également.

Aujourd'hui il est contre. Mais l’hologramme est pour. Vlà qu’il apparaît en claquant des doigts maintenant, çui-là. Mimi Mathy, Joséphine Ange Gardien, a pas intérêt à tomber dans les escaliers, sinon l’autre lui prend son job en moins de deux. Quant à Fillon, il a toujours été contre. Ses gamins qui étaient à la fois ses assistants parlementaires ET en 2e année de maternelle, l’ont toujours conseillé en ce sens. Je vous laisse, je dois passer chez l'opticien. Afflelou en fait en ce moment ,un monocle "Tchin Tchin", un monocle acheté pour un monocle offert. Et après Zou le haricot, tout le monde à San Marin !