Florian Philippot, l'ami du petit déjeuner !

  • A
  • A
Commandeur News est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Florian Philippot est venu rappeler pourquoi le Front national soutient la candidature de Donald Trump aux États-Unis.

Aujourd’hui c’est Donald Trump qui fait la Une.

Julie : Alors que le débat qui l’oppose à Hillary Clinton s’est terminé cette nuit aux Etats Unis, Marine Le Pen a rappelé hier soir son soutien à Donald Trump. A ce propos, Commandeur News reçoit le numéro deux du Front National, Florian Philippot.

Florian Philippot : Bonjour c’est Florian Philippot, "l’ami Ricorée !"

Julie : Mais vous n’êtes pas bien, pourquoi vous vous présentez comme ça ?

Florian Philippot : Je suis invité à cinq matinales radio différentes par semaine, donc on peut vraiment dire que je suis l’ami du petit déjeuner ! (Il rit nasillard, lourd)

Julie : Vous avez une voix bizarre, un peu nasillarde, ce matin monsieur Philippot ?!

Florian Philippot : Rien ne vous échappe, Fräulein Julie ! Un ami dentiste nationalo-souverainiste m’a enlevé une carie il y a un quart d’heure, j’ai la lèvre inférieure encore toute anesthésiée, elle arrive en bas de mon cou. Je suis en train de baver sur mon costard Yves Dormeuil. Et moi qui suis attendu à la fête des "Patriotes bleu blanc rouge" à St-Pétain sur Führer à 11 heures. Elle est belle la France !

Julie : Comment Marine Le Pen, ainsi que vous-même, pouvez vous soutenir Donald Trump ?

Florian Philippot : Notre guide intersidéral, ô force toute puissante de l’univers, "Golgoth Marine Le Pen" l’a encore dit hier soir chez Ruth Elkrief sur BFM TV. Vous voulez confier l’arme atomique à Hillary Clinton ? À chaque fois qu’il y a un coup de vent, elle fait un AVC ! Alors que Donald est tellement sobre, humble, apaisant, rassurant…

Julie : Vous l’appelez Donald ?

Florian Philippot : Bah oui, vous l’appelez comment, vous ? Daisy ? Picsou ? Laissez moi finir Julie, pour une fois qu’on peut échapper à la propagande social-démocrate étatico-libérale de monsieur Thomas Sotto, suppôt de la Banque centrale Européenne, rompu au mondialisme idéologique bobo-médiatique rampant qui gangrène la France… Vous verrez quand on sera au pouvoir Sotto, je vous ferai animer la matinale de Radio SNCF, elles sauront pourquoi elles font la gueule vos bananes !

Julie : En prenant position pour Donald Trump, monsieur Philippot, vous intégrez une liste de soutiens pour le moins étrange : Jean-Claude Van Damme, Mike Tyson, Chuck Norris…  

Florian Philippot : Ah oui ? Vous avez déjà fait un grand écart les roupettes dans le vide, appuyé sur deux camions Julie ? Non. Van Damme oui. Vous avez déjà joué dans Walker Texas Ranger tout en vendant des autocuiseurs au télé-achat la nuit sur RTL 9 ? Non. Chuck Norris oui. La rédaction du journal « Minute » cherche des locaux plus grands. À faire votre insolente comme ça, vous allez apprendre à partager votre bureau, Julie Leclerc.  

Florian Philippot : Ah pardon, j’ai Marion qui m’appelle sur le fixe. Elle vient dîner ce soir à la maison avec son papy Jean-Marie, je veux savoir s’il a des allergies à certains produits, comme ça je pourrai tous les lui cuisiner ! Bonne journée, médias fêlons !