Elisabeth Tessier : "La fin du monde tombe tous les deux mois. C'est pas moi qui le dis, c'est les astres"

  • A
  • A
Commandeur News est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L’une des astrologues préférées des Français, Elisabeth Tessier, est passée saluer les auditeurs d’Europe 1 au micro de Commandeur News.

Ce matin, c’est une référence de l’astrologie que nous accueillons à ce micro !

Anissa : L’une des astrologues préférées des Français est passée saluer les auditeurs d’Europe 1 ! Bienvenue Elisabeth Tessier !

Elisabeth : Bonjour les jeunes ! Alors, on est content de voir Maman !

Anissa : Soyez sérieuse un petit peu, Elisabeth ! Un soi-disant astronome déclare dans le quotidien britannique Daily Mail qu’un astéroïde d’un kilomètre de diamètre.

Elisabeth : Ouf, c’est long un kilomètre !

Anissa : s’apprêterait à percuter la terre aujourd’hui jeudi 16 février 2017.

Elisabeth : Bah mon vieux, va falloir que je dise au revoir à tout le monde, ça va me faire une grosse journée.

Anissa : Celui-ci provoquerait un méga tsunami qui engendrerait la fin du monde.

Elisabeth : Moi qui avais prévu des vacances à Noirmoutiers, je vais me prendre ma cabane de jardin sur la gueule !

Anissa : Je ne plaisante pas, Elisabeth. Quelle est votre interprétation ? Doit-on réellement s’inquiéter ?

Elisabeth : Vous voulez une prédiction. Vous voulez que je regarde où il est ? Que vous ayez le temps d’appeler vos proches.

Anissa : Ce serait gentil.

Elisabeth : En fait, vous avez Mercure, qui entre en connexion dans le 3e décan d’Uranus, et il l’a même pas prévenu. Mars qui s’est bloqué dans l’anneau de Saturne, en 2e décan. La longitude céleste de Jupiter n’a pas d’équinoxe véritable en Mars ce qui n’oppose aucune réaction du Capricorne.

Anissa : Je comprends rien.

Elisabeth : Moi non plus, je lis une page Wikipédia sur mon portable. Bon, je vous laisse, puisqu’on n’a plus que quelques heures avant de crever, je vais m’acheter quelques vêtements. Il est hors de question qu’on me retrouve dans mille ans, sapée comme une concierge. La bonne journée.