Claude Tazeur, policier municipal : "Pas trop d'eau dans le Ricard, Brigitte. J'ai l'impression de boire un Pacific !"

  • A
  • A
Commandeur News est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Selon le décret publié hier au journal officiel, les policiers municipaux peuvent désormais être armés de pistolets semi-automatiques.

Ce matin, nous parlons "sécurité" ! 

Julie : Le décret a été publié hier au Journal Officiel : les policiers municipaux peuvent désormais être armés de pistolets semi-automatiques 9 mn ! Nous rejoignons Claude Tazeur, policier municipal qui a accepté de répondre à nos questions. Vous nous entendez Claude ?

Claude : Brigitte, tu me mets un "Numéro fétiche" et un Banco ? Et léger le Ricard, avec le Kir de 10 h, ça me bouffe l’estomac sinon. Quoi ? Oh putain je suis en ligne avec Europe 1 Ferme ta gueule Brigitte ! Oui bonjour Madame Leclerc, brigadier Tazeur.

Julie : Bonjour Claude ! Merci de répondre à nos questions.

Claude : Non, merci à vous madame Leclerque, de nous donner la parole. On parle beaucoup des trois corps de prestige de la Police et de la Gendarmerie : le Raid, le Gign, la B-r-e-i… Mais il ne faut pas oublier le 4e : la police municipale. Pas trop d’eau Brigitte, après on sent plus le goût, j’ai l’impression de boire un Pacific.    

Julie : Que répondez-vous à vos détracteurs, tous ceux qui disent que c’est irresponsable d’armer la police municipale ?

Claude : Je vais vous dire quelque chose, madame Julie. Vous parlez des "détracteurs". On n’est peut-être pas aimés par les gens des tracteurs, dont vous parlez, mais on est aimé par les gens des villes, les gens de la mer, de la montagne. Dans le contexte sécuritaire difficile, les gens veulent être protégés par des professionnels. C’est là que la Police municipale.

Claude : Oh putain Jacky, tu m’as tiré une balle dans le pied avec ton flingue. Mais t’es malade de tripatouiller ton flingue comme ça.

Julie : Ça va Claude ?

Claude : Oui, ça va. J’ai la Grande Ourse dans les yeux, tellement j’ai les étoiles.

Julie : Pouvez-vous rappeler à nos auditeurs les missions de la Police municipale, Claude ?

Claude : Bien sûr, elles sont multiples : serrer la main aux collègues, souhaiter la bonne année aux passants entre le 1er et le 31 janvier, mettre le gyrophare pour aller chercher sa fille à l’école. Bref, elles sont multiples. Bon, je vous laisse Julie, on a une urgence extrêmement grave.

Julie : Ah bon, mais racontez-nous ce que vous allez faire ! Partagez cela avec nos auditeurs !

Claude : On rentre à la Brigade, y’a le Pot de départ de Kiki, on a 25 minutes de retard. Et vous savez, Julie, les pots de départ dans la Police municipale, c’est comme les films policiers. Si tu les prends pas dès le début, après tu comprends plus rien !