Caroline Dublanche : "Jamais sauter du 1er étage les amis, toujours prendre plus haut sinon vous n'allez pas y arriver !"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Commandeur News est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque matin, Commandeur News reçoit les personnalités un peu décalées qui font l'actualité.

Ce vendredi, le Commandeur News s’éloigne de l’actualité chaude, pour évoquer une émission mythique d’Europe 1 !

Julie : Elle fait le bonheur des auditeurs insomniaques de la station depuis de nombreuses années, c’est la "Libre antenne" de Caroline Dublanche !

Caroline : Eh oui, bonjour à tous, bonjour à toutes ! C’est la Caca, la Caro, la Dudu, la Caro Dublanche ! Caroline Dublues, Caroline Du bout du tunnel, la Caroline de ces débuts de soirée où l’on attend -Lui- toute pomponnée, avec un petit plat Picard dans le micro-onde, et où on reçoit le petit texto qui va bien à 23 heures, "Je peux pas bouger, je suis bloqué à la maison avec ma femme !" et du coup, on s’enfile la quiche lorraine entière en chialant, et on finit une bouteille de Vodka devant BFM. Par contre quand t’as besoin de 2.000 balles pour réparer ta bagnole, tu sais sonner à ma porte. Tu perds rien pour attendre, salopard, va.

Caroline : Aujourd’hui un thème qui suscite déjà beaucoup d’appels au standard, celui des "difficultés au travail". Vous êtes en pleine santé, équilibré, amoureux de votre moitié, une vie sociale riche et pourtant ça coince au travail : vous ne vous y épanouissez pas, les objectifs que vous tentez de mettre en œuvre ne sont pas atteints. On va prendre un 1er appel au standard. Il s’agit de Frédéric, je crois. Quel est votre métier, Frédéric ?!

Frédéric : Je suis patron de Radio.

Caroline : Très bien. Pour que l’on ne reconnaisse pas le média où vous travaillez et que vous conserviez votre anonymat, on a tronqué le nom de votre station, que l’on appellera tout simplement "Europe".

Frédéric : Pas de problème.

Caroline : Alors qu’est-ce qui se passe à Europe, pour vous, Frédéric ?

Frédéric : Je suis arrivé dans la boîte à la fin du Printemps. J’ai mis en place des choses. D’habitude je cartonne, mais là ça tarde à s’installer.

Caroline : Et ça vous atteint physiquement, vous disiez hors-antenne ?

Frédéric : Oui quand même : sur les trois derniers mois, je fais des baisses de tension, je suis descendu à 6-6.

Caroline : Ah oui c’est très peu. Vous faites de l’hypotension, c’est de l’hypo-audience. On est sur une audience proche de Skyrock, il faut voir un médecin assez vite.

Frédéric : J’ai même sauté par la fenêtre de mon bureau, mais comme je suis au premier, je suis tombé sur le sac de sable d’un véhicule de chantier. Ça a servi à rien.

Caroline : Même ça ça a pas marché. Peut-être faudrait-il essayer de sauter d’un peu plus haut ?! Quand on saute du premier étage c’est qu’on a un message à faire passer au monde ma Fredouille, mais qu’on n’est pas encore tout à fait prêt pour le grand saut. Si j’ose dire.

Caroline : Merci Frédéric pour votre témoignage. On revient demain soir, avec un thème un peu plus léger, "Comment reprendre goût à la vie après plusieurs deuils ?!" L’occasion de rire un peu. Rire c’est comme un bon steak. À demain.