Caroline Dublanche : "Aujourd'hui dans la Libre antenne, "Je hais ma famille d'accord, mais à l'approche de noël, j'ai carrément envie de les tuer !"

  • A
  • A
Commandeur News est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Caroline Dublanche est l'invitée de Commandeur News pour proposer une émission spécial Noël aux auditeurs.

Ce matin, exceptionnellement, ce sont les nuits d’Europe 1 qui sont à l’honneur.                                                                                                        

Anissa : La libre antenne animée par Caroline Dublanche entre 22 h 30 et 1 heure du matin, fait le bonheur de nos auditeurs depuis de nombreuses années maintenant. Caroline est avec nous en studio, pour nous proposer une émission spéciale Noël.

Caroline : Bonjour Maxime, bonjour Anissa, bonjour Axel, bonjour Géraldine, bonjour Matthieu, bonjour Sophie. À part vous tous, y a-t-il d’autres dépressifs que je n’aie pas salués ? Non ? Parfait. Comme c’est étrange d’entendre Tatie Caro, à quelques heures de noël à 7 h du matin. En effet, j’ai reçu énormément de messages de gens qui me disent "Caroline, je déteste tellement ma famille à l’approche de noël, mais je ne sais pas ce que j’ai cette année, j’ai carrément envie de tous les tuer !". On va prendre les auditeurs en ligne et on va tenter de cautériser ces plaies de fin d’année qui font si mal. 1er auditeur !

Maurice : Ouais, bonjour, moi c’est pas pour témoigner, je suis le chauffeur de Taxi qui t’as amené à Europe 1, dis donc ma loute, tu vas continuer longtemps tes conneries ? J’ai le compteur qui tourne depuis 2 h du mat’, donc où tu me payes la course où je viens et je te claque la gueule.

Caroline : Ah ! Les aléas de la technique. Un auditeur qui nous racontait une histoire formidable et d’un coup, plus rien ! On prend un 2e appel.

Gisèle : Bonjour, je m’appelle Gisèle de Bourges, 58 ans, j’ai un souci, je loge ma maman qui a 95 ans à mon domicile, mais elle se prend toute la chasse d’eau du voisin du dessus. J’en ai parlé au syndic mais…

Caroline : Pardon Gisèle, mais cas rarissime, vous vous trompez de radio. C’est un appel pour Julien Courbet de RTL. C’est un démarrage un peu « Diesel » ce matin. Allez on tente un 3e appel !

Dodeline : Oui, bonjour, je m’appelle Dodeline, du Bas-Rhin. J’ai 7 enfants et un serre-tête. Alors je vous appelle car l’idée de passer le réveillon de noël avec mon beau-père me fait frémir.

Il a 89 ans, dès qu’il boit un verre, il devient raciste, il nous parle de son anatomie, et dès qu’on lui fait la moindre réflexion, il nous lâche à la figure que c’est son dernier noël car il va bientôt crever. Je ne sais pas quoi faire.

Caroline : C’est un cas très courant Dodeline, le beau-père raciste et graveleux à noël, il y a aussi la belle-mère monomaniaque qui défend son fils coûte que coûte qu’on a envie de finir à coups de rouleau à pâtisserie, le beau-frère obsédé par le fric, le neveu de 10 ans qui mange comme un gougnafier, la nièce de 15 ans habillée comme une péripatéticienne qu’on a envie d’étouffer avec son chewing-gum... Bref, je vous souhaite à tous un très joyeux noël !!!