Amanda Lear : "François Bayrou a avalé la Clé USB avec le clip de campagne dedans. Il a pris ça pour un Apéricube"

  • A
  • A
Commandeur News est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

À l'occasion de cette fin de campagne présidentielle, Commandeur News reçoit l'un des plus ferventes supportrices d'Emmanuel Macron, Amanda Lear.

Ce matin, on tente d’en savoir un peu plus sur le marketing de la campagne Macron dans sa dernière ligne droite !

Julie : Avec nous l’une de ses plus ferventes supportrices, Amanda Lear en plein cours d’Aérobic avec tout le staff de campagne d’Emmanuel Macron à son QG !

Amanda : Oui en marche, ça marche, pour moi et toi ! Comment ça marche. Allez, Jean-Louis Borloo ! Tends ta jambe droite sur la barre, et colle ta tête sur ta cheville. Robert Hue, ton short, ça va le sourire du maçon ?

Julie : Amanda ! Vous êtes à l’antenne !

Amanda : Allez, stop les loulous, vous avez été formidables ! Lundi brannnnle-bas de combat !

Amanda : Je t’écoute, ma Ju !

Julie : Vous devez être bien soulagée que le débat soit passé !

Amanda : Emmanuel a été "bigger than life", il lui a fait manger la table à Grosquik ! Non mais la Jean-Marine, c’est un arrosage automatique à conneries ! On doit la louer chez Jardiland cette femme-là ! Et ce rire incessant… Elle était bourrée ou quoi ?

Julie : Emmanuel Macron a néanmoins fait l’objet d’accusations très lourdes de compte off-shore aux Bahamas.

Amanda : Mais enfin, c’est un monde ! C’est pas parce qu’elle le dit que c’est vrai ! Emmanuel Macron s’est battu avec un ours à mains nues sur la Banquise en 1972 ! Je l’ai dit donc c’est vrai ! Pareil, c’est Macron qui a tué Mandela !

Julie : Pardon ?

Amanda : Bah oui, il était derrière lui, le vieux mangeait sa soupe, il lui a mis une tarte dans la nuque, l’autre a fini la tronche dans les carottes, fin de l’histoire, merci madame. Je le dis donc c’est vrai. On devient fou dans ce pays. Non, non, en revanche, y’a un vrai souci Julie. Avant-hier soir, après le débat, on a grignoté des petits gâteaux apéritifs, et Emmanuel dit "Mais où est la clé USB avec le clip de campagne dessus ?" Bayrou tout rouge qui dit "Je l’ai mangée, je l’ai prise pour un Apéricube !". Alors j’ai fait une petite chanson de campagne à la va-vite, je vous fais écouter mais vous dites à Sotto de pas se moquer !

"Hey, hey, hey, hey, hey, Macron, Macron man, dimanche nous sommes tous des Macron man. Macron, Macron man, dimanche on vote tous pour Macron. Julie, tu fais le Chef Indien, Thomas le Flic, Yves le motard, Eva le chef de chantier. Allez, on accueille Macron en faisant une chenille, il adore ça !!!".