Les Carnets du monde - vendredi 19h/20h - Italie / Mexique / Nigeria - 02/03/18

SAISON 2017 - 2018
  • A
  • A
Partagez sur :

Les Carnets du Monde, c’est une fenêtre ouverte sur la planète et ceux qui y vivent. Des reportages long format, des invités, le regard des étrangers sur la France, des chroniques (littérature, musique, cinéma…) : parce que nous ne sommes pas le nombril du monde, les correspondants et envoyés spéciaux d’Europe 1 nous font découvrir “la vie des autres”. Une grande émission de société sur l’étranger proposée par Sophie Larmoyer.

Notre Europe : la Duce-vita

A 2 jours des élections générales, l’issue du scrutin est incertaine. Avec 3 camps en lice : la coalition de centre-gauche, le mouvement populiste 5 étoiles… Et la coalition de centre-droit dont les deux piliers sont Forza Italia de l’increvable Berlusconi… et la Lega, la Ligue, anciennement Ligue du Nord… c’est l’extrême-droite, qui faisait 4% en 2013 mais qui est créditée cette fois de 13% des intentions de vote.  Dans un contexte marqué par la crise migratoire et une reprise économique difficile, de plus en plus d’Italiens semblent délaisser les partis traditionnels, tentés par le vote contestataire, extrémiste et même la nostalgie du fascisme, dont les symboles s’affichent de façon décomplexée

Avec Olivier Cougard correspondant à Rome, Italie

 

Women 4 climate : les solutions des femmes au Mexique

L’organisation C40, réunissant les maires de 90 villes à travers le monde, tenait ce lundi à Mexico un sommet un peu particulier… le « Women 4 Climate » ! L’occasion de découvrir des projets tournés, par exemple, vers un meilleur usage des ressources. L’une des lauréates mexicaines, Diana Sophia Peniché, se mobilise pour assurer l’approvisionnement en eau des quartiers pauvres de Mexico grâce à la captation d’eaux de pluie.

Avec Laurence Cuvillier, correspondante au Mexique

 

Nollywood au Nigéria, plus fort qu’Hollywood

Juste derrière l’Inde avec son célèbre Bollywood, la deuxième puissance cinématographique au monde c’est le Nigeria et « Nollywood ». Chaque année plus de 2000 films y sont produits, loin devant Hollywood, avec un public de plus de 150 millions de spectateurs. Nollywood avait jusqu’ici la réputation d’être un cinéma low-cost aux intrigues un peu simplistes… Mais les choses changent et se professionnalisent. Les moyens techniques et les thématiques abordées évoluent et une nouvelle génération de jeunes motivés et confiants émerge, persuadée que demain, leur cinéma pourra même dépasser Hollywood en qualité…

Avec Jeanne Lefèvre de retour du Nigeria

 

La Bande des Carnets

Des dessins de presse, un livre jeunesse, une musique… partagées par Maud Descamps, Victor Dhollande, et Valentin Riglet-Brucy

« Le garçon qui nageait avec les piranhas » de David Almond. Un roman sur l’amitié et sur les poissons ! Illustrations d’Oliver Jeffers. Aux éditions Folio Junior

 

La position de Trump sur les armes à feu a donné des idées aux dessinateurs :

 

L’Américain Rob Rogers https://t.co/2CDSz8Lb3H

Le Brésilien Elihu Duayer https://www.cartoonmovement.com/cartoon/47174

L’Américain Matson https://pbs.twimg.com/media/DXJXH_WWAAIc54i.jpg:large

 

Dans la famille Kuti je demande Seun! Digne héritier de son père sur le plan musical comme celui de l’engagement militant, Seun Kuti sort aujourd’hui son album Black Times. En concert le 7 mars à Paris au Bataclan

https://www.youtube.com/watch?v=HRggdDV-dBc

 

 

Voyage en Autistan

Chaque semaine Josef Schovanec, philosophe-voyageur et porteur d’autisme, pose son regard sur un pays ou une situation dans le monde… Ce vendredi, Josef nous flatte et nous complimente !

Les émissions précédentes
Les chroniques de l'émission

19h07 : Les reportages des Carnets du monde

Voir toutes les chroniques
Nollywood au Nigéria, plus fort qu’Hollywood
02/03/2018 Nollywood au Nigéria, plus fort qu’Hollywood

Juste derrière l’Inde avec son célèbre Bollywood, la deuxième puissance cinématographique au monde c’est le Nigeria et "Nollywood". Chaque année, plus de 2.000 films y sont produits, loin devant Hollywood, avec un public de plus de 150 millions de spectateurs. Nollywood avait jusqu’ici la réputation d’être un cinéma low-cost aux intrigues un peu simplistes. Mais les choses changent et se professionnalisent. Les moyens techniques et les thématiques abordées évoluent et une nouvelle génération de jeunes motivés et confiants émerge, persuadée que demain, leur cinéma pourra même dépasser Hollywood en qualité.

Par Europe 1