L'Allemagne pourrait interdire les vieux diesels. En France on avance... mais au ralenti

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique d'Axel de Tarlé est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Chaque jour, Carole Ferry fait un point sur l'économie.

L'économie avec vous Carole Ferry, La justice Allemande a donc mis un terme hier a plusieurs années de bataille entre une association de lutte contre la pollution des vieux diesels et les villes allemandes qui refusaient de s'attaquer au problème. Une décision Carole qui pourrait avoir un impact fort en Allemagne.

Oui car ça veut dire : fin des vieux diesels  en ville. Des villes comme Dusseldorff, Francfort, jusqu'à  70 villes les plus polluées en Allemagne. Alors, Angela Merckel temporise : le gouvernement va regarder cette décision de justice. Il faut dire que l'impact n'est pas négligeable. Sur l'industrie automobile bien sûr, (très puissante en Allemagne). Sur les taxis, les artisans qui roulent au diesel. Sur les propriétaires de ces vieux diesels, que vont devenir leur voitures ? 10 millions de véhicules, au moins, sont concernés.

En même temps, l'Allemagne doit montrer des gages à Bruxelles. Toutes ces villes dépassent les normes de pollution autorisées et  il y a eu rappel à l’ordre le mois dernier.

D'ailleurs, La  France a également été rappelée l'ordre. Est ce qu'on a présenté comme prévu, un plan antipollution ?

Oui parce que chez nous aussi, quasiment toutes les grandes villes explosent les limites de la pollution. Mais Honnêtement,  rien de nouveau dans la copie envoyée par le gouvernement à Bruxelles. C'est disons une petite compilation de ce qui est prévu sur 5 ans. Une taxe identique sur l'essence et le gazole d'ici 2021. Un renforcement de la prime à la conversion, ou encore la vignette Crit'air. Or ce que veut Bruxelles, ce sont des résultats immédiats.

Et la vignette Crit'air ce ne sont pas des résultats immédiats ?

Pas du tout,  aujourd'hui il n'y a que Paris qui l'utilise tous les jours, pour interdire les véhicules les plus polluants entre 8h et 20h. Partout ailleurs, elle sert uniquement en cas de pic de pollution, pour dire quels véhicules peuvent rouler. C'est disons un traitement d'urgence, absolument pas un traitement de fond. Mais peut-être que si l’Allemagne prend les devants, interdit effectivement, les vieux diesels dans toutes les villes polluées et bien la France lui emboîtera le pas.

En même temps il y a quand même de moins en moins de diesel en circulation.

Bien sûr, parce que les français ont bien senti le vent tourner. Peugeot a d'ailleurs annoncé qu'il construisait son dernier moteur diesel. Sauf que  le diesel c'est tout de même 12.000 emplois en France, c'est pour ça que Bercy va réunir toute la filière en avril. Pour voir comment on peut assainir l'air  tout en limitant la casse social.