La saga IKEA après la mort de son fondateur

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique d'Axel de tarlé est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque jour, Axel de Tarlé fait un point sur l'économie.

On a appris la mort du fondateur d'Ikea, Ingvar Kamprad, à l'âge de 91 ans.
Il a fondé un empire de 400 magasins, présents dans 49 pays.

D'où vient le nom IKEA ? Il s’agit de ses initiales. Ingvar Kamprad ainsi que des initiales de sa ferme (Elmtaryd) et de son village (Agunnaryd), ce qui fait IKEA.
Comme souvent, les idées les plus géniales (comme vendre des meubles en kit) viennent un peu par hasard.
Dans les années 50, Ingvar Kamprad constate qu'un employé démonte les pieds d'une table pour que celle-ci puisse entrer dans une voiture.
Bingo ! Désormais, tous ses meubles seront vendus en kit.
Aujourd'hui, IKEA, c'est près d'un milliard de visiteurs dans ses magasins !

Bien que figurant parmi les plus grandes fortunes du monde, l'homme était connu pour sa pingrerie légendaire.

Toujours la même voiture, il voyageait en classe éco, et surtout on utilise les feuilles de papier, recto/verso.
L'homme s'amusait d'être "un radin" comme il disait. Écoutez ce document très rare où Ingvar Kamprad, parle en Français de sa "radinerie".
Il répondait à une interview pour la télévision suisse.
Car, c'est le côté un peu sombre, à force d'être radin, Ingvar Kamprad avait un problème avec les impôts.
Il a quitté son pays (la Suède) dans les années 70, pour ne plus payer d'impôts.
L'entreprise, IKEA est sous le coup d'une enquête de la Commission européenne pour fraude fiscales (avec toutes ses filiales opaques).
Et puis surtout concernant l'homme, il y a eu ce scandale révélé dans les années 90 : la sympathie d'Ingvar Kamprad pour les idées nazies pendant et même après la guerre. "La plus grande erreur de sa vie" dira-t-il plus tard.

Aujourd'hui, Ikea est bousculé par le e-commerce.

Les gens achètent sur Internet, sans se déplacer.
Or, le succès d'Ikea c'est ce fameux parcours obligé dans ses magasins, le labyrinthe, qui fait qu'on achète des tas de choses inutiles, qu'on n'avait pas prévu d'acheter. Ça sur Internet, ce n'est pas possible.
Donc IKEA doit se réinventer avec des magasins plus petits en centre-ville et bien sûr vendre sur Internet.
En fait, c'est la même problématique que Carrefour, toutes ces icones de la grande distribution doivent changer de modèle.