Baromètre numérique 2017 : le smartphone, l'outil privilégié pour l'accès à internet

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique d'Axel de tarlé est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Chaque jour, Axel de Tarlé fait un point sur l'économie.

C'est une révolution dans le monde d'Internet, le téléphone portable est devenu le premier outil pour accéder au web.
L'ordinateur a perdu sa suprématie.

Pour aller sur internet, nous passons désormais en priorité par le téléphone portable dans 42% des cas, devant l'ordinateur dans 38% des cas.
C'est ce que nous montre une volumineuse enquête du Crédoc pour le compte du gouvernement. Internet quitte le bureau et pour notre poche. Internet devient mobile et nous suit partout et devient même omniprésent.
Avec l'internet de bureau, on se connectait une à deux fois par jour sur le web, avec l'internet mobile, on est connecté 24 heures sur 24.
Il n'y a qu'à voir dans les transports en commun ou dans la rue, on est en permanence en train de tapoter sur notre smartphone. Au point d'ailleurs de se faire envahir puisque concrètement, avec le mobile, on reçoit aussi en permanence tous ses emails professionnel le week-end, en vacances ou le soir avant de se coucher.
Mais curieusement, cette cyber-invasion de la vie professionnelle au cœur de notre vie privée est très bien vécue par les salariés. Une majorité (54%) disent y voir une opportunité permettant de "mieux concilier vie privée et vie professionnelle".

Autre enseignement de cette enquête : on ne fait pas du tout la même chose sur un ordinateur et sur un téléphone portable.

Sur un ordinateur, on utilise Internet pour faire des choses sérieuse.
En premier lieu pour travailler puis pour faire des achats, faire ses courses ou payer ses impôts.

Alors, que sur son téléphone portable, on va sur Internet pour faire des choses beaucoup plus ludiques.
L'usage N°1 consiste à aller sur les réseaux sociaux comme Facebook. Viens ensuite le jeu en ligne, suivi par les vidéos ou les podcast.
C'est d'ailleurs une chance pour les médias traditionnels comme la radio car le smartphone est bien plus adapté pour écouter un podcast ou une chronique, en faisant son jogging par exemple, que l'ordinateur de bureau.

Donc, ce n'est pas ici que l'on va critiquer cette évolution, cette révolution qui veut qu'internet quitte le bureau pour se glisser dans notre poche.